Echec en vue pour France Télécom, l’ARCEP prône le modèle d’une fibre par opérateur (màj)

0

C’est le titre donné par La Tribune aujourd’hui. L’ARCEP tient en ce moment même une conférence de presse présentant le modèle retenu.

Cette décision est favorable aux opérateurs alternatifs et est celui de Free et, de SFR, maintenant.
France Télécom maintient que ce modèle est cher.

Le principe ? Plutôt que de faire monter une seule fibre par foyer, chaque opérateur pourra disposer de la ligne propre.
Comment ? Le premier acteur à entrer dans iimmeuble demandera
à ses concurrents s’il doit déployer pour eux une ou
plusieurs fibres dites surnuméraires.
À charge pour les différents acteurs de se partager les coûts dïnstallation. Dans son appartement, l’abonné aura la liberté de choisir la prise de tel
ou tel opérateur. Et donc d’en changer plus facilement.

Ce modèle est similaire au schéma du dégroupage de la boucle local pour lequel le premier opérateur arrivé sur un NRA paie les frais d’installations et chaque nouvel opérateur reverse au premier sa quote-part.

Maxime Lombardini, directeur général, a déclaré auprès de l’AFP que la décision de l’Arcep de permettre l’installation de plusieurs fibres par logement pour accéder à l’internet à très haut débit était « une bonne nouvelle pour le maintien de la concurrence ».
Ces propos rejoignent ceux de Xavier Niel, fondateur de Free (notre invité demain soir) sur FRnOG :
C’est l’existence même de la concurrence qui était en jeu sur la fibre optique, ces décisions vont dans le bon sens,

France Telecom voulait garder un bout de péage obligatoire dans les immeubles, pour le moment le régulateur s’y oppose.

Source : La Tribune & Boursorama & FRnOG

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.