Jeux Freebox : fini de jouer !

27

Qualité, légalité, finalité ?

Après des semaines, voire des mois… pardon, des années d’attente, Free donne enfin tout son sens à la télécommande de la Freebox HD. La fonction Jeux vidéo est disponible depuis jeudi et elle n’en finit déjà plus de déchaîner les passions. En direct des forums de la communauté freenaute, les retours sont souvent cinglants…

Qualité ?

Du côté des utilisateurs, le succès est mitigé. Si on ne peut que saluer (comme d’habitude) l’initiative d’un nouveau service sans surplus de prix, on n’est pas tout à fait aussi satisfaits de la qualité proposée. Nous avions déjà dénoncé la nullité absolue de certains titres du lancement, qui font plus office de démonstration de faisabilité pour l’API Elixir que de jeu auquel on peut jouer. D’autres sont, somme toute, de bonne facture (Tetribox, Solitaire…) mais ne présentent qu’un intérêt ludique limité.

Légalité ?

Il me vient en tête l’exemple d’une petite société, DotEmu, qui a réussi la prouesse de proposer des jeux en émulation gratuite sur le web avec l’accord des ayants-droits. Parmi ces jeux on trouve de gros hits négociés avec des géants du jeu vidéo japonais comme Street Fighter II de Capcom. Il ne s’agit donc pas des fonds de tiroir dont personne ne veut ; loin de là.

Au-delà du simple aspect légal et pratique (le grand public ne saura jamais télécharger des roms et les mettre sur son disque dur), se pose une question éthique. Xavier Niel, qui vante l’entreprenariat français et sa dynamique, n’aurait-il pas tout intérêt à contracter des accords avec des acteurs du jeu vidéo en France (Ubisoft, Gameloft…) afin de proposer d’anciens jeux, ou des jeux développés spécifiquement pour la Freebox ?

Free n’est plus le petit collectif de bidouilleur des débuts. Notre FAI est plus que rentable et a largement les moyens d’investir. Si une toute petite start-up française y arrive, Iliad doit bien pouvoir le faire, pas vrai ?

Finalité ?

Free semble miser gros sur sa communauté de développeurs, (plus ou moins) fidèles et (plus ou moins) bénévoles. On l’a vu avec le Freeplayer, les Freenautes sont parfois suffisamment motivés et talentueux pour transcender une application relativement moyenne à la base.

On espère que leur créativité ne sera pas émoussée par une API pour le moins obscure. Elixir, qui permet de développer ses propres jeux pour Freebox, semble donner bien du fil à retordre à nos apprentis game designers… Heureusement, les développeurs Freebox restent très disponibles, à la fois sur le groupe de discussion officiel d’Elixir et sur le chat IRC de JeuxFreebox.fr, pour fournir leur aide en temps réel.

Finalement, la fonction Jeux aurait-elle mal trouvé son nom ? A bien y regarder, les développeurs se révèlent bien souvent plus intéressés par la conception d’applications, d’autant que les librairies d’Elixir semblent très bien s’y prêter. A l’instar de ce qu’on voit sur iPhone, les sites web pourraient concevoir leur propre application pour être consultés directement depuis la télévision, dans une interface bien plus simple, conviviale et rapide que les antiques télésites. Sans compter les possibilités multimédia qui semblent nombreuses ; un media-center powered by Elixir, ça se tente ? 😉

Finalement, pourquoi parler de Jeux et non d’Applications Freebox ? Choix stratégique de la part de Free ou réelle erreur de communication ? A défaut de Bomberbox 2 et autres Solitaire, une chose est sûre : les Freenautes attendent tous des widgets et des utilitaires sur leur boîtier HD. La révolution qui ne dit pas son nom ? Ce n’est pas impossible… et ça pourrait faire très mal ! A suivre, donc !

Retrouvez chaque semaine l’édito du lundi sur Freenews

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

27 commentaires

  1. Sur le panneau de commande de ma freebox (en appuyant sur la touche free) la fonction "jeux" est grisée et inaccessible (pas possible de la valider par OK) Quelqu'un aurait-il une explication ?

  2. zenon a écrit :
    Sur le panneau de commande de ma freebox (en appuyant sur la touche free) la fonction "jeux" est grisée et inaccessible (pas possible de la valider par OK) Quelqu'un aurait-il une explication ?
    Il faut rebooter ta Freebox HD pour télécharger le Firmware 1.6.1 (si tel est déjà le cas, un probable hard rebbot devra être nécessaire). Pour fonctionner correctement, le disque dur ne doit pas être plein à 100% et surtout doit être activé.

  3. Globalement d'accord avec l'article quelques ajouts: - visiblement, Free compte sur l'ouverture de la box aux développeurs tiers. Une réponse dans le group de discussion d'elixir montre que Free compte intégrer cette possibilité dans la future box (la freebox v6). - Le véritable lancement du SDK se fera probablement quand le 'FreeStore' ouvrira ses portes. En attendant, le SDK est plus là pour laisser les dévs. se faire la main que pour réellement coder des applications ayant un gros intérêt. Quelques arguments: * tant qu'on n'a pas de FreeStore, il n'y a aucun moyen de protéger son code source. Donc un développeur qui ne compte développer en 'closed source' n'a aucun moyen de la faire. Ca en rebutera probablement plus d'un. * les fonctionnalités 'réseau' du SDK (HTTP, TCP, UDP) sont disponibles dans le SDK mais désactivées actuellement sur la Freebox HD. Il est donc impossible de faire la moindre application réseau (comme un jeux multijoueurs en réseau ou même une simple application qui va récupérer la météo ou le trafic). Les applications actuellement codables sont donc vouées pour le moment à s'exécuter en complète autarcie. Et amha, les applis les plus intéressantes seront celles qui tireront partie des fonctionnalités réseau. * pour le moment, aucune possibilité d'inclure des flux vidéos dans un programme, comme on peut le faire avec les télésites par exemple ; ça semble être une demande récurrente, pour par exemple espérer faire une sorte de 'sur-interface' au dessus du monde 'TV' (un tivio-like) Quelques autres fonctionnalités non disponibles à ce jour me semblent capitales pour que le SDK permette de vraiment coder des applications intéressantes: - la possibilité de programmer des sortes de 'widgets' qui pourraient s'afficher au dessus de la chaîne TV qu'on est en train de regarder, un peu à l'image des 'gadgets' de windows Vista ou Seven qu'on peut placer sur le bureau. Leur facilité d'accès (genre un appui long sur une touche de la télécommande) serait également indispensable. C'est la condition sine-qua-non pour voir émerger tout un tas de mini-applications d'informations (RSS reader, client mail, bourse, météo, trafic, ...). - la possibilité pour l'utilisateur de se constituer sa propre liste de programmes préférés et de pouvoir y accéder très rapidement (plutôt que passer par le bouton 'Free', puis 'jeux', puis ceci-cela). Un appui long sur une touche de la télécommande pour avoir quelque chose d'équivalent à la liste de chaînes TV, mais pour les programmes serait idéale. Mon ressenti actuel: Globalement, tout ça va dans le bon sens. Je ne peux qu'applaudir l'initiative de Free, étant un des premiers à réclamer une telle ouverture de la box. Pour les - : - le SDK en est vraiment encore à l'état d'ébauche, beaucoup de choses ne sont pas encore finalisées et si le SDK reste en l'état (ce que je ne crois pas), son utilité est très faible. Idem pour la documentation plus que succinte (les demandes de tuto pour l'installation en témoignent). Bref, Free reste fidèle à sa réputation sur ce coup là : lancer un service encore au stade de l'alpha à peine utilisable ; les utilisateurs (ici les dévs.) servant de beta testeurs au fur et à mesure qu'on avance dans le développement. - le binding en Javascript n'est vraiment pas heureux pour les performances. Même si je comprends tout à fait ce choix pour le souci de contrôler la sécurité de la box, quelques tests persos montrent que la faible puissance de la box (processeur équivalent à un Pentium 60MHz) combiné à un langage interprété donnent vraiment peu de puissance libre au développeur. Alors certes, tant qu'on reste dans les 'clous' des fonctions du binding EFL (les applications d'information (widgets, ...) s'en satisferont), ça fonctionne pas trop mal ; mais dès que l'application a besoin de faire un minimum de traitement 'lourd' en temps réel codé par le développeur lui-même (pathfinding dans un jeu, moteur réseau ou physique, ...), le processeur est tout de suite à genoux. Peut-être aurait-il été plus judicieux de choisir une autre façon de construire une sandbox pour les applications tout en laissant la possibilité de développer en natif (C cross-compilé). Linux, sur lequel est basé la box, n'est pourtant pas avare en fonctionnalités de ce côté là (chroot, user nobody, etc...). Et même si ça pouvait faire peur à Free au départ, nul doute que ça aurait décuplé les possibilités. Pour les +: - Je dirais qu'il semble que Free soit réellement à l'écoute des désiratas des développeurs et aie une vraie volonté d'avancer vite et dans le bon sens pour que le SDK. Le fait qu'il soit prévu de continuer ce genre de service sur les prochaines box en est le meilleur garant. Espérons d'ailleurs que la prochaine box soit largement plus puissante au niveau CPU. - A défaut de pouvoir tirer la quintessence de la puissance de la box pour faire par exemple des jeux d'action avec scrolling, physique, réseau temps-réel, le SDK (quand le réseau sera activé) permet d'ores et déjà de faire tout une catégorie d'applications: rss reader, widgets d'information, jeux en tour par tour simples, ... - C'est quand même la première fois qu'en tant que dév. on peut faire du client lourd sur une box ADSL déjà installée dans près de 4 millions de foyers. Et ça c'est pas anodin.

  4. nouknouk a écrit :
    Peut-être aurait-il été plus judicieux de choisir une autre façon de construire une sandbox pour les applications tout en laissant la possibilité de développer en natif (C cross-compilé). Linux, sur lequel est basé la box, n'est pourtant pas avare en fonctionnalités de ce côté là (chroot, user nobody, etc...). Et même si ça pouvait faire peur à Free au départ, nul doute que ça aurait décuplé les possibilités.
    Mais ça tu sais aussi bien que moi que ce n'est raisonnablement pas possible ;) Les devs n'ont peut-être pas envie de laisser une porte grande ouverte sur la Freebox. C'est assez naturel de leur part de passer par une API spécifique pour contrôler ce qui peut se faire, ou pas, sur la boîte.
    - Je dirais qu'il semble que Free soit réellement à l'écoute des désiratas des développeurs et aie une vraie volonté d'avancer vite et dans le bon sens pour que le SDK. Le fait qu'il soit prévu de continuer ce genre de service sur les prochaines box en est le meilleur garant. Espérons d'ailleurs que la prochaine box soit largement plus puissante au niveau CPU.
    Ca m'impressionne aussi. Très dispos, prêts à prendre en compte... Ca me rappelle un peu ce qui s'est passé avec le Freeplayer, au début, et à plus grande échelle (forcément là on ne parle plus de HTML mais on est passé au niveau supérieur !). Une très bonne dynamique peut se former si ça continue comme ça, et je suis impatient de voir quels types de jeux et de programmes vont en découler !

  5. gderenne a écrit :
    Sur le panneau de commande de ma freebox (en appuyant sur la touche free) la fonction "jeux" est grisée et inaccessible (pas possible de la valider par OK) Quelqu'un aurait-il une explication ?
    Il faut rebooter ta Freebox HD pour télécharger le Firmware 1.6.1 (si tel est déjà le cas, un probable hard rebbot devra être nécessaire). Pour fonctionner correctement, le disque dur ne doit pas être plein à 100% et surtout doit être activé.
    ça marche après un soft reboot. Merci !

  6. yoann007 a écrit :
    Mais ça tu sais aussi bien que moi que ce n'est raisonnablement pas possible ;) Les devs n'ont peut-être pas envie de laisser une porte grande ouverte sur la Freebox. C'est assez naturel de leur part de passer par une API spécifique pour contrôler ce qui peut se faire, ou pas, sur la boîte.
    Bien sûr que si que sous linux on peut enfermer n'importe quel programme dans une sandbox ! C'est même le principe de base d'à peu près tous les programmes qui s'exécutent sous linux : quasiment aucun ne s'exécute en 'root' ; on limite leurs droits au strict nécessaire. De nombreuses fonctionnalités sont disponibles pour restreindre les accès mémoire à l'application elle-même, pour restreindre l'accès au système de fichier, aux périphériques, aux librairies, au réseau, ..., même à la consommation (CPU, mémoire, ...) allouée à chaque appli en temps réel. Sinon, il faudra m'expliquer comment (un exemple parmi tant d'autres) de nombreuses universités proposent des accès console à leurs étudiants sur des gros serveurs linux, avec lesquels tu peux très bien compiler et exécuter ton petit programme, et qui ne se font jamais hacker ? La seule différence se situe dans l'effort demandé pour parvenir à une sécurité identique. Il faudra plus de temps en développement et en configuration pour parvenir au même résultat pour les applis natives par rapport aux applications javascript. Après, tout n'est qu'un question de choix de la part de Free: - entre plus d'effort de développement (de leur côté) pour plus de puissance laissée à disposition des dévs. - ou moins d'effort de développement mais moins de puissance pour les dévs. Free a clairement fait le premier choix pour le moment. Espérons que si le service se fend d'un réel succès (sûrement en fonction du CA généré par le FreeStore) et que la communauté des développeurs milite activement pour avoir plus de puissance disponible afin de développer de nouveaux programmes/jeux/services, Free reverra peut-être ses plans à long terme pour pousser le bouchon un peu plus loin. Peut-être dans une future box... en tout cas pas à court terme, c'est certain.

  7. a1b2 a écrit :
    Bonjour, il existe une compilation de 153 jeux chargeables là: snip A+ édité par yoann007 : non, désolé, ça va pas être possible, c'est illégal. Je te remercie yoann d'avoir modéré mon post, mais tous les logiciels contenus dans cette archive zip, sont disponibles sur le site de snip ce fichier a dejà ete chargé 350 fois!
    Libre a nos voisin de proposer du contenu illégal (les abondonware ne sont pas légaux)... donc quand on dit pas de lien de ce genre, on en met pas... point final.

  8. Salut !

    nouknouk a écrit :
    Bien sûr que si que sous linux on peut enfermer n'importe quel programme dans une sandbox !
    Sous linux, c'est sûr. Mais sous uCLinux, beaucoup moins. Le CPU de la Freebox HD (SMP8630) semble bien disposer d'une unité MMU, mais rien ne dit que l'OS actuel en fasse usage. Et sans MMU, pas d'espace d'adressage virtuel et pas de protection mémoire. Et sans protection mémoire, pas de sandbox sécurisé. N'importe quel hacker en herbe pourrait farfouiller dans le firmware, se brancher à des endroits bien sentis, etc. Le choix de uCLinux peut se justifier par l'économie de ressource (CPU, mémoire) engendré sur un système embarqué comme le boitier HD. Pas question d'activer la mémoire virtuelle sur un tel boitier ! A+ Xavier PS: Non, je n'ai pas encore eu le temps de tester le lag des jeux en streaming...

  9. J'ai pas encore testé les jeux sur la FB c'est bien ou je vais perdre mon temps ??????? En tout cas j'ai eu très peur hier soir ma freebox HD a freezé donc reboot et j'ai le firmware qui s'est mis a jour. Aiiie j'ai prié pour que ma télécommande fonctionne toujours après ça. Du coup j'ai aussi les jeux.

  10. Réagir sur le forum