Elixir : pourquoi si peu de succès ?

19

Depuis sa sortie, il y a bientôt huit mois, on ne peut pas dire que le service Jeux vidéo sur Freebox ait connu beaucoup de nouveaux titres. Profitons de la sortie d’un nouveau jeu développé avec Elixir à destination de la Freebox, Bouncebox, pour s’interroger sur cette apparente désertion de la part des développeurs…

Huit mois, trois jeux. C’est grosso modo le catastrophique premier bilan que l’on peut faire du développement amateur sous Elixir.

Le premier logiciel, Simon, sorti tout juste une semaine après l’arrivé des jeux sur Freebox, servait avant tout de proof of concept. Très basique, il n’avait vraisemblablement pour ambition que de n’être le premier d’une longue liste…

Depuis, on a bien vu passer un prototype de Sudoku, faisant d’ailleurs joliment référence à un gag interne des développeurs Freebox, mais cela n’est pas allé beaucoup plus loin. Et si, à l’aventure, on avait loupé quelques projets dévoilés de manière plus confidentielle, on s’en excuse auprès des éventuels auteurs…

Vendredi dernier, l’arrivée de Bouncebox a changé la donne. Bien plus ambitieux, développé sur plusieurs mois, celui-ci change des habitudes. Système d’installation automatique sur le web, chat intégré, et surtout jeu multijoueur en ligne sont autant de possibilités qu’il est possible d’atteindre lorsqu’on parvient à dompter Elixir.

On percevait déjà ce potentiel, bien que limité par les capacités techniques de la Freebox HD, dans les jeux conçus par les développeurs Freebox pour accompagner le lancement du service (et ce, même si leur intérêt d’un point de vue ludique reste plutôt limité, comme nous le regrettions à l’époque). A condition de s’accommoder de graphismes en 2D simple, et en se cantonnant à des genres ne nécessitant pas énormément de réflexes (en raison du temps de latence de la télécommande), il y avait moyen de voir de belles choses émerger.

Alors pourquoi tant d’attente ? Pourquoi si peu de jeux au final ?

Certes, Elixir demande qu’on s’adapte à son fonctionnement très particulier ; certes, il ne fonctionne que sur Freebox sans réelle possibilité de portage… mais n’était-ce pas déjà, dans une moindre mesure, le cas des mods Freeplayer en « HTML Freebox », il y a de cela plusieurs années ? Pourtant, l’engouement avait alors été au rendez-vous avec plusieurs dizaines de mods dès les premiers mois, dont certains déployant des trésors d’ingéniosité pour permettre de repousser les limites d’un service initialement terriblement basique.

Côté Elixir… si les développeurs sont là, ils semblent beaucoup plus frileux. Malgré l’organisation d’un week-end de rencontre entre développeurs, beaucoup semblent rechigner à mettre leurs créations en ligne avant la création d’un App Store officiel intégré à la Freebox, comme en témoignent les retours sur le groupe de discussion officiel.

Et c’est le serpent qui se mord la queue ; de son côté, Cédric Bail, responsable du service chez Free, nous avait fait savoir qu’il regrettait de ne pas disposer de suffisamment de retours de la part des développeurs pour lancer un FreeStore dans de bonnes conditions (catégorisation, etc.). Résultat : initialement annoncé pour mars, le magasin d’applications intégré se fait toujours désirer…

Faut-il y voir l’explication, ou du moins une des explications, expliquant ce blocage ? Peut-être… sans négliger non plus une difficulté de programmation qui, toujours selon les retours, semble évidente, mais pourra être résorbée si les librairies créées par les différents développeurs pour la gestion de différents aspects d’Elixir (gestion du clavier, chat intégré, gestion du réseau, etc.) sont mises en commun.

En tout état de cause, on ne saurait trop inciter les bonnes âmes à faire part de leurs développements directement sur le groupe de discussion officiel, ne serait-ce que pour annoncer l’état d’avancement de leur projet s’ils ne souhaitent pas nécessairement le rendre public pour le moment.

Il serait vraiment dommage que ce service (qui ne permet pas que des jeux mais pourrait aussi, à terme, devenir une vraie mine d’or pour des applications généralistes), connaisse finalement un destin similaire aux télésites

Retrouvez chaque semaine l’édito du lundi sur Freenews

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

19 commentaires

  1. Personnellement, si je n'aime pas Elixir, c'est parce qu'il n'est pas vraiment orienté objet (et donc, les noms des fonctions sont longs et pas très lisibles).

  2. Et si Free envisageait de rémunérer ces développeurs (abonnements gratuits, etc) ? Parce que la philosophie de se faire de la rentabilité avec le travail gratuit des autres, ça a juste pour limite que ça ne motive pas vraiment ceux qui sont du côté "gratuit"... Faut pas forcément aller chercher beaucoup plus loin...

  3. En même temps, si tu codes en objet juste pour avoir des noms courts et lisibles ... Côté utilisateur, une raison simple : la télécommande n'est pas pratique du tout - il faut touver des jeux adaptés au format et ne nécessitant pas trop de rapidité. J'ai franchement un gros doute sur la clientèle potentielle en l'état actuel des choses.

  4. SBL a écrit :
    Et si Free envisageait de rémunérer ces développeurs (abonnements gratuits, etc) ? Parce que la philosophie de se faire de la rentabilité avec le travail gratuit des autres, ça a juste pour limite que ça ne motive pas vraiment ceux qui sont du côté "gratuit"...
    La philosophie du libre ?

  5. Pas d'équipe de développement maison qui peut mettre a disposition du code facilitant la gestion de certaines fonctions => pas de développement tiers => bonne proof of concept ! A+ FredeR

  6. On peut tenter plein d'explication sur le peu de succès actuel: 1. Est-ce que, hors des jeux, ça présente un intérêt d'avoir des applications sur sa télé ? Est-ce que pour consulter des petites applis (météo, actu, ...) ou surfer un peu, un smartphone voir une tablette ne serait pas plus confortable ? 2. Est-ce que, en parlant des jeux, on peut dire que la Freebox HD est assez puissante pour offrir un résultat à la hauteur ? Et est-ce que des bons vieux jeux émulés ne seraient presque pas meilleurs et feraient concurrence aux jeux natifs ? 3. Est-ce que les outils de développement sont à la hauteur de ce qu'on trouve ailleurs ? Le javascript était-il pas un mauvais choix face à du C ? (d'autant que le JS est plus gourmand, et que FBHD actuelle est pas véloce)... 4. Ne faut-il pas attendre la FB V6 qui sera bien plus puissante (on l'imagine...) ? 5. Est-ce qu'on est pas dans le schéma classique de poule et d'oeuf. Faut des devs, faut des applis, faut des clients, faut un store, faut de la pub, ... Par où commencer pour amorcer la pompe ? 6. Croisement des autres points: y'a t-il un modèle économique viable ou quelque chose de motivant pour les devs ? Toutes les plate-formes actuelles, passées, ou futures, sont confrontées à ces mêmes problèmes. Concernant Free, le mieux serait de tout laisser tomber pour la v5, et pour la v6 de sortir un kit de développement sous Android. Vouloir tout faire soi-même je crois que c'est impossible quand on veut quelque chose au niveau des standards actuels.

  7. ers a écrit :
    On peut tenter plein d'explication sur le peu de succès actuel:
    Tu marques des points sur la plupart des remarques qui me semblent pertinentes, cependant quelques-uns me font réagir :
    Il y a clairement un gros marché de ce côté, c'est l'avenir avec les télévisions connectées, et ça s'inscrit dans la logique des choses. Avoir accès à des services web directement depuis sa télé, c'est pas forcément indispensable mais tout simplement PRATIQUE. La télé ça reste le média le plus utilisé en France, et la télécommande c'est un des outils avec lequel le grand public est le plus familiarisé. En plus, contrairement à d'autres équipements qu'il faudrait acheter, parfois à prix d'or, elle est déjà chez toi ainsi que le boîtier (puisque ça t'es directement fourni). Le smartphone propose une expérience limitée sur petit écran, généralement personnelle et non conviviale, plutôt conçu pour l'expérience nomade, moins pour le confort du feignant dans son canapé et les pieds sur la table basse :D ... (Quant à la tablette, elle n'a, à mon avis, aucun avenir, avec par avance mes excuses aux aficionados d'Apple). Il suffit de voir le nombre de développements qui se sont faits pour avoir accès à des services web directement depuis sa télé, avec Freeplayer : mails, news, RSS... Si, à l'avenir, on aura sans doute tous des télévisions qui tournent sous Android ou que sais-je, actuellement, on en est assez loin. Donc je pense que ce type d'applications serait une excellente première étape.
    4. Ne faut-il pas attendre la FB V6 qui sera bien plus puissante (on l'imagine...) ?
    C'est une possibilité aussi, il n'empêche pourtant que se faire la main sur Elixir est possible dès maintenant. De la part d'un développeur, ce serait étrange d'attendre la prochaine machine, dont on ne connaît même pas la date de sortie précise, pour commencer à faire quelque chose.
    5. Est-ce qu'on est pas dans le schéma classique de poule et d'oeuf. Faut des devs, faut des applis, faut des clients, faut un store, faut de la pub, ... Par où commencer pour amorcer la pompe ?
    A mon avis, il faut un Store, quitte à ce qu'il soit désorganisé dans un premier temps par manque d'expérience ! Si Free assure suffisamment, il y aura toujours la possibilité de le mettre à jour quand les contenus arriveront. Après tout, l'Android Marketplace était un incroyable merdier dans sa première version.

  8. XN indiquait dans une interview récente que le concept de box était déjà dépassé et que le futur était aux concepts comme la google tv où tout est intégré directement dans le téléviseur ou au pire dans une box séparée. Donc il est probable que le concept même d'Elixir ne soit déjà plus soutenu par XN et que la freebox v6 soit en fait une google tv sous android customisée free. Du coup il n'est plus prioritaire pour Free de développer ce concept qui ça se trouve sera abandonné dès la sortie de la v6.

  9. yoann007 a écrit :
    On peut tenter plein d'explication sur le peu de succès actuel:
    Tu marques des points sur la plupart des remarques qui me semblent pertinentes, cependant quelques-uns me font réagir :
    Mais tu fais bien d'y réagir...
    yoann007 a écrit :
    Pratique... à condition d'avoir une interface et des périphériques (la télécommande) à la hauteur. Sinon ça ruine tout. Et au delà du problème de la qualité, je trouve pas que Free ai su montrer le potentiel de son système. Y'a pas de petites applis maisons sympas qui serviraient de vitrine technologique. Peut-être que tout cela est pas assez ambitieux et Free attend trop des devs sans vraiment commencer d'abord par leur donner envie.
    yoann007 a écrit :
    La télé ça reste le média le plus utilisé en France, et la télécommande c'est un des outils avec lequel le grand public est le plus familiarisé.
    C'est pas faux, mais Free est pas le premier à y croire mais à hélas à pas bien cerner comment s'y prendre.
    yoann007 a écrit :
    En plus, contrairement à d'autres équipements qu'il faudrait acheter, parfois à prix d'or, elle est déjà chez toi ainsi que le boîtier (puisque ça t'es directement fourni). Le smartphone propose une expérience limitée sur petit écran, généralement personnelle et non conviviale, plutôt conçu pour l'expérience nomade, moins pour le confort du feignant dans son canapé et les pieds sur la table basse :D ...
    Oui le smartphone c'est limité, mais si pour un besoin très ponctuel ça suffit.
    yoann007 a écrit :
    (Quant à la tablette, elle n'a, à mon avis, aucun avenir, avec par avance mes excuses aux aficionados d'Apple).
    Il y a quelques semaines on aurait pu discuter de si ça pourrait prendre ou pas. Vu combien il s'en est déjà vendu et l'engouement des devs (tiens, interrogeons-nous sur ce qu'Apple leur propose par rapport à Free...), je crois que le débat a plus lieu d'être.
    yoann007 a écrit :
    Il suffit de voir le nombre de développements qui se sont faits pour avoir accès à des services web directement depuis sa télé, avec Freeplayer : mails, news, RSS... Si, à l'avenir, on aura sans doute tous des télévisions qui tournent sous Android ou que sais-je, actuellement, on en est assez loin. Donc je pense que ce type d'applications serait une excellente première étape.
    Je reproche pas à Free de vouloir se lancer là-dedans, mais il faut que l'entreprise s'en donne les moyens. Sinon les devs lui réserveront un accueil plutôt tiède.
    yoann007 a écrit :
    4. Ne faut-il pas attendre la FB V6 qui sera bien plus puissante (on l'imagine...) ?
    C'est une possibilité aussi, il n'empêche pourtant que se faire la main sur Elixir est possible dès maintenant. De la part d'un développeur, ce serait étrange d'attendre la prochaine machine, dont on ne connaît même pas la date de sortie précise, pour commencer à faire quelque chose.
    Mais problème: se lancer dans un développement un peu lourd sans connaître les caractéristiques de la bécane sur laquelle c'est censé tourner, ça a de quoi laisser perplexe.
    yoann007 a écrit :
    5. Est-ce qu'on est pas dans le schéma classique de poule et d'oeuf. Faut des devs, faut des applis, faut des clients, faut un store, faut de la pub, ... Par où commencer pour amorcer la pompe ?
    A mon avis, il faut un Store, quitte à ce qu'il soit désorganisé dans un premier temps par manque d'expérience ! Si Free assure suffisamment, il y aura toujours la possibilité de le mettre à jour quand les contenus arriveront. Après tout, l'Android Marketplace était un incroyable merdier dans sa première version.
    Oui d'accord, maintenant qu'il a des outils, même imparfaits, faudrait un début de store. Sinon pas d'utilisateurs pour télécharger les applis. Ah quelle aventure... ;)

  10. duschnouk a écrit :
    XN indiquait dans une interview récente que le concept de box était déjà dépassé et que le futur était aux concepts comme la google tv où tout est intégré directement dans le téléviseur ou au pire dans une box séparée.
    C'est vrai que ce qu'a dit Xavier brouille un peu les pistes. La question est de savoir si pour lui le futur c'est pour dans quelques mois ou années.
    duschnouk a écrit :
    Donc il est probable que le concept même d'Elixir ne soit déjà plus soutenu par XN et que la freebox v6 soit en fait une google tv sous android customisée free. Du coup il n'est plus prioritaire pour Free de développer ce concept qui ça se trouve sera abandonné dès la sortie de la v6.
    Mais n'est-ce pas un peu prématuré pour une box censée sortir très bientôt ? C'est sûr ça résoudrait bien des problèmes, même si ça pose de nouvelles questions. Après tout ça fait déjà un petit bout de temps qu'Archos est passé sous Android... Pourquoi pas Free ?

  11. Réagir sur le forum