Problèmes freenautes : pas touche !

0

Cette semaine, la chronique des problèmes Freenautes, en partenariat avec l’AdUF, fait sa rentrée ! Au programme en vrac : un accès Freebox à distance allergique aux écrans tactiles, le point sur le bugtracker Freebox… et, une fois n’est pas coutume, une fonction “anormale” dont on aurait bien aimé qu’elle reste. Comme quoi, tout arrive…

Bonne lecture !


Tu clic’ ou tu touch’ ?



L’accès à distance à l’interface du Freebox Server (v6) était sans doute l’innovation la plus attendue ; déployée fin août par Free, celle-ci permet de consulter l’état de sa Freebox depuis n’importe quelle connexion Internet, en wi-fi, en 3G, etc. Pour le moment, seule l’interface web “mafreebox.freebox.fr” est disponible à distance ; beaucoup auraient également aimé un accès au système de fichiers du disque dur, via FTP… ce n’est pas fonctionnel à l’heure actuelle.

Néanmoins, il est tout de même possible de consulter le contenu du disque dur via l’explorateur de fichiers basique intégré à l’interface web. Le système est plutôt bien pensé lorsqu’on le visite depuis un PC : en quelques clics, il est possible de naviguer dans les dossiers, supprimer des fichiers, en déplacer d’autres (seuls ou par lots), etc.

Malheureusement, n’espérez pas l’utiliser depuis votre iPhone : la navigation nécessite de double-cliquer sur les dossiers pour y entrer (un simple clic ne fait que le sélectionner), ce qui, sur les navigateurs de nombreux smartphones ou de tablettes à écran tactile, se révèlera impossible. Monsieur Michu devra attendre d’être rentré chez lui pour classer ses enregistrements de Plus belle la vie…

Il a Free, il a un suivi



L’outil de suivi des bugs mis en place par Freeplayer.org (bugs.freeplayer.org) bénéficie depuis longtemps d’une reconnaissance officielle de la part des développeurs Freebox, qui s’en servent comme outil de référence et n’hésitent pas à faire référence aux numéros de bugs dans leurs propres publications (notamment lors de la diffusion de nouvelles mises à jour de la Freebox).

Dernièrement, les efforts de la part de l’équipe de développement ont été encore plus perceptibles : si la classification des tâches (tâche “confirmée” ou “en cours de résolution”) restait relativement rare voilà peu, elle semble désormais quasi-systématique et beaucoup plus régulière. Les bugs sont désormais souvent assignés à un développeur spécifique, qui n’hésite plus à mettre à jour le pourcentage de progression de la tâche et à communiquer en parallèle, dans les commentaires, avec les Freenautes pour obtenir plus d’informations sur un bug difficile à localiser, ou pour leur fournir des solutions…

Unique en son genre sur le marché des FAI, le suivi des bugs Freebox gagne donc encore en intérêt. Un effort de communication que l’on ne peut que saluer…

Télé pris qui croyait prendre



Début septembre, une bien mauvaise surprise attendait les Freenautes resquilleurs : jusqu’à présent, résilier l’option Freebox TV (à 1,99 €/mois) ne bloquait pas l’accès aux chaînes de TV sur Freebox Révolution (ou en multiposte). De nombreux petits malins en ont ainsi profité pour faire quelques économies…

Mais voilà : sans prévenir, Free colmate la brèche et met en place les restrictions d’accès nécessaires, près de 8 mois après l’apparition de l’option. Bilan : l’accès aux flux Freebox TV et TNT n’est possible que pour les titulaires de l’option ; les autres se voient gratifiés d’un message leur permettant de souscrire au service pour un accès instantané aux chaînes désirées…

Voilà bien un “bug” dont beaucoup de Freenautes auraient très bien vécu qu’il ne soit jamais corrigé 😉


N’hésitez pas à nous faire remonter d’éventuels problèmes sur assistance (at) aduf.org ou encore sur les forums techniques de l’AdUF ou de Freenews.

A dans deux semaines !

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.