Problèmes freenautes : Free, mensonges et vidéo

0

Cette semaine, dans notre chronique de l’autre mercredi sur deux consacrée aux problèmes freenautes, en partenariat avec l’AdUF, on va parler codecs, formats vidéo, UPnP et autres joyeusetés multimédia rigoureusement incompréhensibles. Parfois, on se demande même si les développeurs y comprennent quelque chose eux-mêmes, tant les bugs ont une fâcheuse tendance à s’inviter à nos soirées home cinema sur Freebox… 😉

Bonne lecture !

Pour les élites : l’huppé n’P



C’est par le biais d’une mise à jour simultanée des boîtiers ADSL et HD que Free a ajouté, jeudi dernier, une fonctionnalité relativement intéressante à sa Freebox : l’UPnP AV. Concrètement, il s’agit d’un standard de transmission qui permet de partager, via le réseau local, l’intégralité de ses documents multimédia (sons, images, vidéos) et ainsi, de bénéficier facilement de sa médiathèque partout dans sa maison, que ce soit sur une platine DVD ou une console de jeux… et désormais, sur la Freebox HD aussi.

Une fonction dont Free n’est pas peu fier, puisqu’elle s’accompagne d’un communiqué de presse vantant les mérites de l’UPnP : « Free simplifie la diffusion des contenus numériques sur la télévision ». Il suffirait donc de se rendre dans le menu Magnéto de la Freebox HD pour voir le miracle s’accomplir ? Hélas, non ! Pour la plupart des utilisateurs, la mise en place de cette nouveauté sans une once de documentation la rend d’office inutilisable. Le site d’assistance officiel de Free ne connaissant pas l’UPnP (!), il faut impérativement se tourner vers les tutoriels mis en ligne par les sites de la communauté freenaute.

D’autant que, pour ne pas bouleverser les bonnes vieilles habitudes, les bugs sont relativement présents. Tout d’abord, l’UPnP ne permet toujours pas à la Freebox de lire les fichiers audio (MP3, notamment) ; si vous tentez d’en afficher, vous aurez droit à une belle liste vide. De toute façon, la Freebox semble peiner à récupérer la liste complète de fichiers lorsqu’ils sont en trop grand nombre ; la navigation se révèlera donc lente et pénible, et si vous disposez véritablement de trop de fichiers à afficher, votre Boîte Libre pourrait bien planter sans autre forme de procès !

L’absence totale de documentation ne permet même pas de savoir quels formats sont réellement supportés. Il n’est pas rare que des fichiers vidéo, pourtant parfaitement lisibles une fois envoyés sur le disque dur de la Freebox, ne donnent qu’un écran noir si on tente de les afficher par le biais de l’UPnP…

En toile de fond, certains – à commencer par les développeurs de mods amateurs – craignent que cette fonction signe l’arrêt de mort du Freeplayer. En effet, celui-ci avait déjà pour but de diffuser les contenus d’un PC vers la Freebox (à la différence notable qu’il n’a rien d’un standard). En contrepartie, il dispose de nombreux mods lui offrant des possibilités inimaginables avec l’UPnP : petits jeux vidéo, surf basique et lecture de mails sur sa télévision… il permet même de lire ses MP3 ! Un comble, pas vrai ? 😉

La vengeance du MKV



Le support de l’encapsuleur Matroska Video (MKV) sur la Freebox HD fait le bonheur des pira…. internautes de tout poil. Bien peu de platines du commerce, même évoluées, se payent le luxe de décoder ce format.

Néanmoins ce support reste balbutiant. Ainsi, les MKV contenant une piste audio sous certains formats AAC font planter la Freebox sans autre forme de procès. D’autres formats audio assez courants (DTS) ne sont pas pris en charge. Pire encore, depuis jeudi dernier et l’apparition d’un nouveau firmware, les fichiers MKV de plus de 2 Go ne peuvent plus être lus, provoquant par la même occasion la fureur des Freenautes sur de nombreux forums.

A toutes fins utiles, rappelons que la fonctionnalité de lecture des fichiers MKV est offerte à titre expérimental. Ce qui signifie que sa continuité n’est pas assurée et qu’aucun support ne vous sera fourni officiellement. Relativisons : Free reste le seul fournisseur à proposer de telles petites applications, anecdotiques pour le commun des mortels mais ô combien précieuses pour les utilisateurs plus avertis !

C’est pas très Rock n’Roll pour les non-dégroupés



Certains lecteurs s’interrogent sur le contenu de cette chronique, bien souvent consacré en grande partie, ou en totalité, à des services liés à la Freebox v5/HD (en particulier les services liés à la télévision). Outre le fait que ce type de fonctionnalités soient beaucoup plus promptes à être l’objet de bugs divers et variés, il est aussi vrai que nos braves Freebox v4 non dégroupées sont laissées à l’abandon sur le plan logiciel.

On sait que les abonnés non-dégroupés, peu rentables pour Free, ne sont pas la priorité du fournisseur (c’est un euphémisme). Néanmoins, l’absence totale de toute nouvelle mise à jour du firmware (depuis belle lurette ; pour être honnête, votre serviteur n’a même pas réussi à retrouver la date de dernière mise à jour…) a de quoi inquiéter les Freenautes laissés pour compte.

On décernera donc un petit carton rouge à Free pour cette attitude envers des clients qui, s’ils sont bien loin de leurs petits camarades en termes de service, n’en sont pas moins logés à la même enseigne tarifaire : 29,99 euros par mois.


N’hésitez pas à nous faire remonter d’éventuels problèmes sur assistance (at) aduf.org ou encore sur les forums techniques de l’AdUF ou de Freenews.

A dans deux semaines !

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.