Problèmes freenautes : en décalage

0

Un mercredi sur deux, l’AdUF et Freenews vous proposent un récapitulatif des problèmes connus autour de l’univers de Free : Freebox Révolution, Free Mobile, etc.

Cette semaine, on verra qu’un bug, pourtant relativement insignifiant d’un point de vue technique, a fait beaucoup de bruit : il semblerait que la fonction “horloge” de la Freebox soit utilisée au quotidien par de nombreux Freenautes. Internet, téléphone, télévision et horloge numérique… et si c’était cela, le véritable quadruple play ? 😉

Bonne lecture !


Une seule heure vous manque… (#9801)

L’afficheur de votre Freebox affiche une heure de retard au compteur depuis le changement d’heure de dimanche dernier ? Vous n’êtes pas seul. Tous les Freenautes sont concernés, quel que soit leur modèle de Freebox (v4, v5, ou Révolution).

Les Freebox sont normalement prévues pour passer automatiquement à l’heure d’été et d’hiver, sans intervention de la part de l’équipe des développeurs Freebox. Mais cette année, un bug imprévu dans une fonction de la Freebox (issue d’un logiciel libre, non conçu par l’équipe de Free…) a été à l’origine d’une erreur de calcul. Résultat : dans l’esprit de la Freebox, le changement d’heure n’aura lieu qu’à la fin de la semaine.

Ce souci d’affichage crée également le chaos dans les enregistrements programmés, qui sont tous effectués avec une heure de décalage. Sur Freebox Révolution et V5, une mise à jour corrective a été déployée ce mercredi ; pensez à redémarrer vos Freebox pour retrouver l’heure correcte. Concernant les quelques modèles de Freebox v4 toujours en circulation, quoi qu’il arrive, le souci se résoudra de lui-même dans la nuit de samedi à dimanche…

…et les sous-titres sont décalés (#7416)

Sans transition, on se penche sur un souci un peu plus ancien, que plusieurs lecteurs nous signalent à intervalles réguliers. Ce bug-là ne date pas de la semaine dernière, puisqu’il a été déclaré il y a maintenant plus de 10 mois.

Comme le savent les amateurs de contenus disponibles sur des plateformes, disons… “alternatives” (attention, Hadopi vous regarde !), la Freebox est une des rares box du marché à proposer la lecture de fichiers de sous-titres séparés (au format .srt). Cette fonction souffre toutefois d’un dysfonctionnement gênant dans le cas où l’utilisateur utilise les fonctions d’avance rapide ou de retour arrière : les sous-titres se désynchronisent alors de la vidéo, les rendant inutiles.

Dans ce cas, la seule solution consiste à reprendre la lecture à zéro, pour retrouver un alignement correct des sous-titres avec les dialogues. Dommage qu’un bug aussi ancien soit encore de la partie…

Pendant ce temps-là, chez Free Mobile

Du côté des utilisateurs de Free Mobile, nul problème de passage à l’heure d’été, mais l’horloge affichée sur les écrans des téléphones mobiles demeure une préoccupation de chaque instant. Apparus peu après le lancement de l’offre mobile du trublion, les problèmes d’appels en soirée (à partir de 18h environ) sont désormais bien connus des Freenautes…

Free a enfin décidé de s’exprimer sur ces soucis, via une page “Informations réseau” mise en place sur l’espace abonné du site de Free Mobile. Sur celle-ci, l’opérateur liste sans langue de bois les pannes ponctuelles ayant eu lieu sur le réseau. Toujours en cours, le problème d’appels en soirée y est bien répertorié, Free évoquant une “congestion de certains liens d’interconnexion avec Orange”. Les deux opérateurs travaillent ensemble à la résolution du problème en ajoutant de nouveaux équipements ; Free annonce un retour progressif à la normale en “semaine 15”, soit à la mi-avril environ.

Notez qu’à l’heure où nous nous apprêtons à publier cette newsletter, Free a supprimé ces explications de la page d’informations réseau, pour une raison que nous ignorons encore.


Rendez-vous dans deux semaines pour un nouveau point sur les bugs de la Freebox Révolution et de Free Mobile.

Partager

A propos de l'auteur

Ex-journaleuse, vous pouvez me retrouver sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.