Fin de support pour Windows XP : quatre solutions pour rester protégé

0

Annoncée de longue date, et repoussée, la fin du support officiel de Windows XP est finalement arrivée. À compter d’aujourd’hui, mardi 8 avril 2014, continuer à utiliser le système d’exploitation daté de Microsoft ne sera pas sans risques…

Sorti en 2001, l’OS aura connu une durée de vie record ; pas loin de 13 années de support ! L’arrivée de ses successeurs, à compter de 2007 (Windows Vista, Windows 7 et Windows 8) n’aura pas suffi : Windows XP reste encore très utilisé à travers le monde, avec une part de marché estimée à 25% des PC à ce jour…

L’arrêt du support officiel signifie, concrètement, que le système d’exploitation ne recevra plus aucune mise à jour de la part de Microsoft. La firme de Redmond continuait à maintenir l’OS en lui fournissant des mises à jour critiques de sécurité, mais ce ne sera plus le cas à compter d’aujourd’hui. Dès lors, Windows XP est à la merci des failles de sécurité qui seront découvertes, et la présence d’un logiciel antivirus n’y changera rien…

Si vous disposez encore d’un PC sous Windows XP, que faut-il faire ? Plusieurs solutions s’offrent à vous.

Changer de PC : c’est la solution privilégiée par Microsoft, qui met en avant des partenariats avec des constructeurs prêts à reprendre votre ancien PC en échange d’une réduction sur l’achat d’une nouvelle machine. Bien entendu, cette situation n’est pas forcément satisfaisante pour vous, mais elle pourra s’avérer la plus adaptée si votre machine est réellement ancienne (10 ans ou plus).

Passer à une version de Windows plus récente : votre PC est peut-être suffisamment puissant pour migrer sous une version plus récente de Windows. Après tout, les dernières versions en date (Windows 7 et 8) sont relativement démocratiques et n’exigent pas un PC particulièrement puissant pour tourner.


Microsoft propose un petit utilitaire à lancer sur votre PC, vous permettant de savoir si celui-ci peut être mis à jour vers la version la plus récente, Windows 8.1 :

- téléchargez et exécutez l’assistant de mise à niveau

Si votre PC répond aux spécifications matérielles, l’utilitaire vous proposera une mise à jour immédiate et des solutions pour conserver, au moins partiellement, vos données.

Changer totalement de système d’exploitation : si vous souhaitez absolument conserver votre PC mais que celui-ci n’est plus suffisant performant pour mettre Windows à jour, peut-être est-il temps d’envisager une solution alternative ! En plus d’être 100% gratuites, les distributions Linux ont le mérite de continuer à supporter les configurations plus anciennes, et leurs fonctions pourraient bien vous surprendre par rapport à Windows XP : ergonomie, rapidité d’exécution, réseaux sociaux intégrés, etc.


La migration de Windows à Linux nécessitera un temps d’adaptation, et vous devrez remplacer la plupart de vos logiciels par des « équivalents » Linux. Mais cela n’a rien de réellement insurmontable, d’autant que les utilitaires d’installation modernes permettent de conserver la plupart de vos données en toute simplicité.

Sachez que la plupart des distributions fonctionnent en mode « Live CD », ce qui vous permet de les exécuter et de les tester sans avoir à les installer sur votre PC. De quoi voir si la solution fonctionne bien, et si elle vous convient, avant d’opter pour une installation définitive pour remplacer Windows.

Voici une sélection 100% subjective de distributions que la rédac’ vous recommande pour vous lancer. Chacune a ses avantages et ses inconvénients. Et n’hésitez pas à demander à un ami un peu plus calé si les premiers pas vous font peur !

- Linux Mint Cinnamon (polyvalente et rapide, notre préférée)

- Elementary OS (très soignée, inspirée de Mac OS X)

- Ubuntu Desktop (la référence, qui a toutefois un peu mal vieilli)

- Xubuntu (très légère, idéale pour les PC les moins performants)

Rester sous Windows XP… et se couper du monde : la toute dernière solution. Si vous ne souhaitez pas changer de PC, ni de système d’exploitation, alors votre meilleure solution serait probablement de conserver Windows XP… en vous coupant totalement du monde ! Une fois en autarcie, déconnecté d’Internet, votre PC est à l’abri des menaces et autres failles de sécurité. Les usages sont nettement réduits, mais s’il vous suffit d’une machine pour du traitement de texte ou regarder des vidéos, cette solution peut faire l’affaire.

Attention cependant, une fois déconnecté, votre PC ne devra jamais retourner sur Internet — il suffirait de quelques secondes de surf sur un vieux système d’exploitation désarmé pour que le mal soit fait. N’oubliez pas également que les virus peuvent circuler autrement que sur le net ; évitez donc de faire transiter des données provenant d’ailleurs via une clé USB, un CD gravé, un disque dur externe, un smartphone, etc.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.