10 ans de Free (jour J) : quel avenir ?

0

Nous avons tâché tout au long de la semaine de résumer dans les grandes lignes l’histoire de Free. Alors que se déroulera, ce soir, sa grande fête d’anniversaire au Palais Omnisports de Paris Bercy, nous allons nous intéresser à ce que pourrait être le futur de Free… que ce soit dans un an ou dans 10 ans.

On peut évidemment verser dans les spéculations faciles, c’est même très précisément ce que nous allons faire :

- une grosse annonce devait être faite avant la fin de l’été, Xavier Niel nous l’avait annoncé lors d’un chat inter-associations. A priori, elle a pris du retard sur le chemin…

- la Freebox v6 est en préparation, et il ne s’agira pas que d’un simple relooking mais d’une révolution. Xavier Niel l’a annoncé lors du même chat, ajoutant un ironique « on est en retard (comme d’habitude ? 😉 ) ». Visionnaire ! 😉

- on attend toujours l’arrivée d’un hypothétique service jeux vidéo sur Freebox, mais le temps passe et rien n’arrive malgré une fausse alerte en mars dernier. En attendant, vous pouvez toujours consulter notre dossier complet sur les perspectives de jeu vidéo sur Freebox : décryptage de l’arlésienne.

- le passage du bouquet TV en MPEG4 permettrait de bénéficier de la même qualité pour moins de débit, ou bien d’une qualité supérieure pour un débit inchangé. Mais pour cela, il faudrait échanger les Freebox v4 encore en activité dans les zones dégroupées contre des Freebox v5…

Il ne s’agit là que d’évolutions attendues, qui interviendront sans doute tôt ou tard.


Mais en y réfléchissant mieux, on peut distinguer comme une sorte d’évolution par étapes dans l’histoire de Free. Une nouvelle activité vient à chaque fois s’ajouter à la précédente sans réellement la détrôner. Le découpage épisodique de notre rétrospective aide bien à s’en rendre compte :

- 1999-2002 : fournisseur d’accès à internet

- 2002-2005 : fabricant (modems Freebox)

- 2005-2009 : prestataire de services

- 2009-20XX : ???

Les ambitions de Free sur le terrain de la fibre optique et de la téléphonie mobile ne sont un secret pour personne. Si on pouvait remarquer une réelle différence entre le Free du passé et le Free nouveau, c’est que notre opérateur a cette fois les moyens de déployer un réseau physique digne de ce nom. Cette fois, on ne parle plus de « simples » DSLAM mais d’antennes-relais, de kilomètres de fibre et de travaux lourds. En d’autres termes : de réseaux contrôlés de bout en bout.

Pour l’avenir, Free sera-t-il donc le nouveau grand réseau fibre et/ou 3G ? S’il est trop tôt pour l’affirmer, il est évident que c’est en tout cas la nouvelle optique du groupe… sans pour autant renoncer à l’ADSL (qui a encore un bel avenir devant lui) ni au dégroupage (synonyme de rentabilité pour Iliad). 2009, Free fournisseur d’infrastructures ?


Dix ans de Free, et déjà tant de choses à raconter… pour ne pas paraphraser un mauvais chanteur, on se donne rendez-vous dans une décennie, pour voir ce que notre FAI a accompli de plus d’ici là ? Chiche !

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.