Violet sauvée par ses consommateurs ?

6

Il faut sauver le soldat Violet !

Comme nous vous l’avions déjà indiqué, la société Violet, créatrice du lapin Nabaztag, est actuellement en redressement et pourrait très bien être liquidée. Le site SaveNabaztag.com propose aux fans du lapin de racheter et sauver Violet… eux-mêmes !

Derrière cette initiative (disponible en anglais et en français) se cache une crainte légitime : sans leurs serveurs, les petits Nabaztag deviendraient immédiatement aussi vivants qu’un bout de bois. Dès lors, la fermeture de Violet pourrait peut-être sonner l’arrêt de mort de dizaines de milliers de lapinous à travers le monde.

SaveNabaztag propose aux volontaires de faire une promesse d’investissement, de la somme de leur choix. Selon l’évaluation du créateur du site, la somme de 2 millions d’euros serait nécessaire pour racheter l’entreprise, rembourser ses dettes et y injecter de nouveaux fonds. C’est donc cette somme qui doit être réunie avant le 4 septembre.

Chaque consommateur détiendrait ainsi une petite partie de la société, si le projet venait à se concrétiser.

Un pari un peu fou, qui semble perdu d’avance (à l’heure où ces lignes sont rédigées, le compteur de promesses affiche 17 000 €…). Mais qui sait ? Peut-être que de gros investisseurs se joindront au projet avant la date fatidique…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

6 commentaires

  1. La solution idéale en cas de fermeture de la boite, c'est de rendre le code source des lapins open source (pas les lapins eux memes), je parie que le monde du libre fera beaucoup mieux avec ces lapins. Et puis, c'est pas les hébergeurs de projets libres qui manquent.

  2. Je souhaite que mon lapin reprenne vie (car il est déjà dans le coma depuis plusieurs mois suite à un SAV à la ramasse), mais je me demande s'il s'agit là de la bonne formule ? En effet même si les 2 millions sont récoltés, ce dont je doute car il faudrait que chaque possesseur de lapin investissent plusieurs dizaines d'euros, il faudrait que le projet puisse rebondir car les mêmes causes produisent les mêmes effets et il ne s'agira que de retarder la mort du lapin. A l'inverse si une société solide (Iliad au hasard) investit quelques millions et fait de la com' et de la R&D dans les lapins, l'entreprise qui soufrait surtout d'un déficit de notoriété et d'un manque de sérieux dans le suivi aura une chance de se remettre en selle.

  3. JalaL a écrit :
    La solution idéale en cas de fermeture de la boite, c'est de rendre le code source des lapins open source (pas les lapins eux memes), je parie que le monde du libre fera beaucoup mieux avec ces lapins. Et puis, c'est pas les hébergeurs de projets libres qui manquent.
    Il y a déjà des serveurs nabaztag privés qui tournent. http://code.google.com/p/jnabserver/

  4. Le problème du code n'en est pas vraiment un vu qu'il existe effectivement des serveurs alternatifs, le problème c'est que pour moi une grosse partie de la personnalité de mon lapin c'est sa voix, et donc les textes rédigés pour lui et l'actrice qui lui prête sa voix. On peut bien avoir un serveur alternatif, sans sa voix ca sera plus la même chose

  5. Réagir sur le forum