TDF et la concurrence

1

TDF profiterait de son passé d’opérateur public pour vendre ses services. Un document a été diffusé pour rappeler que la concurrence existe dans le domaine de la diffusion de la TNT.

Une brochure a été rédigée par le CSA, Conseil supérieur de l’audiovisuel, et l’ARCEP, Autorité de régulation des communications et des Postes. L’une et l’autre autorité veulent rappeler les règles de la diffusion hertzienne sur l’ensemble du territoire.

Aujourd’hui la diffusion des chaînes de télévision est ouverte à la concurrence. TDF qui était il y a quelques années le seul opérateur sur la place est aujourd’hui obliger de partager le marché avec Towercast (groupe NRJ), Itas Tim et OneCast (groupe TF1). De plus, TDF n’est plus une entreprise publique. Le document met l’accent sur l’actionnariat de cette société privée détenue à 42 % par Texas Pacific Group, un fonds d’investissement américain. De plus, le CSA et l’ARCEP communiquent sur la nécessité de la concurrence.

Le document est avant tout destiné aux maires qui, la plupart du temps, pensent que TDF est toujours une entreprise publique. Il y a en effet de quoi se perdre si l’opérateur se présente aux maires de façon ambigue.

Dans la presse, le journal La Tribune cite le cas du maire de Bourg-Bruche (67) qui se sent harcelé par TDF car il « prendrait des risques en autorisant l’installation d’un concurrent ». Car les maires peuvent autoriser l’installation de tel ou tel opérateur.

Pour la TNT, la situation peut vite devenir explosive. Voici une brochure qui, à défaut de calmer les esprits, pourra au moins clarifier la situation : TDF n’a pas le monopole de la diffusion.

Lire le document en cliquant ici.

Partager

A propos de l'auteur

1 commentaire

  1. Réagir sur le forum