Soirée d’inauguration de la Paris Games Week : photos et impressions

1

Mardi soir se déroulait, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris, la soirée d’inauguration de la Paris Games Week — évènement majeur dans l’industrie vidéoludique en France. Ce salon est comme chaque année l’occasion pour les joueurs de la France entière de découvrir les sorties jeux vidéo de la fin d’année. Les équipes de Freenews étaient conviées à cette soirée et nous vous livrons nos impressions.

C’est avec une bonne trentaine de minutes de retard (merci la panne de signalisation journalière du RER B) que nous sommes arrivés à cette soirée qui ouvrait ses portes à 19h. Et quelle ne fut pas notre surprise en voyant une file d’attente énorme devant les portes de la Paris Games Week. Il nous a en effet fallu plus d’une vingtaine de minutes supplémentaires pour enfin arriver au niveau du contrôle et entrer dans le salon. Nous qui avons dû batailler avec les organisateurs pour obtenir une accréditation (les places étant soi-disant « très limitées »), nous avons été très surpris de découvrir que des centaines d’invitations avaient été distribuées par Coca-Cola Zéro Gaming, sponsor de l’évènement…

Nous nous dirigeons alors immédiatement vers le stand Sony afin de tester la PlayStation 4 et ses jeux et là, nouvelle surprise : le stand est inaccessible à la presse. Seules les personnes invitées par Sony ont le droit d’y accéder. Nous nous rabattons alors sur le stand Xbox One qui était lui bien ouvert au public et sur lequel se trouvait même une zone réservée pour la presse et les VIP. Nous avons ainsi pu tester sur ce stand Forza Motosport 5, Ryse : Son of Rome ou encore quelques jeux Kinect. Au-delà des jeux, c’est principalement la manette de cette nouvelle console qui nous a marqués.

JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo

C’est finalement sur le stand d’Ubisoft, et plus précisément dans le stand d’Assassin’s Creed IV : BlackFlag que nous avons pu tester la PlayStation 4 sur une démo solo du jeu d’une dizaine de minutes. Malheureusement, ce n’est pas vraiment le jeu qui fait honneur à cette nouvelle console puisqu’il s’agit d’un portage avec quelques légères améliorations des versions current-gen (Xbox 360 et PS3). Nous enchaînons ensuite sur une démo de Watch Dogs, l’un des jeux les plus attendus de l’éditeur français Ubisoft prévu pour 2014. Cette fois-ci, pas de borne jouable, seulement une démo live effectuée par un développeur du jeu. Nous avons d’ailleurs eu la chance de rencontrer lors de cette présentation Yves Guillemot, PDG d’Ubisoft, qui était assis juste à nos côtés.

JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 928.4 ko
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.5 Mo

Du côté de chez Nintendo, c’était Mario qui était à l’honneur avec Mario Kart 8 et Super Mario 3D World sur Wii U, mais également Pokemon X et Y et Bayonetta 2 du studio Platinium Games.

Nous avons également pu par la suite assister à un match de Counter-Strike : Global Offensive sur la scène ESWC qui opposait les équipes féminines de la Team LDLC et d’Imaginary Gaming.

JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.2 Mo

C’est donc avec une grande déception que nous avons quitté cette soirée d’inauguration de la Paris Games Week aux alentours de minuit. Plusieurs dizaines de minutes d’attente pour tester un jeu et une organisation déplorable sont venus entacher cette belle fête du jeu vidéo. Nous avons d’ailleurs pu, en quittant le hall, nous apercevoir que de nombreuses personnes étaient déjà massées devant les portes du salon dans le but d’être parmi les 500 premiers visiteurs, auxquels un exemplaire de l’édition prestige de Call of Duty : Ghosts était offerte. Une offre qui a d’ailleurs tourné à l’émeute le lendemain avec des centaines de visiteurs massés devant les portes et une sécurité dépassée par la chose qui a dû barricader les entrées. La police et les pompiers sont intervenus pour mettre fin à ce déchaînement incontrôlable (Crédit photos : Twitter).

JPEG - 72.5 ko
JPEG - 86.8 ko
JPEG - 104.4 ko

Partager

A propos de l'auteur

[Couteau Suisse] Thibault a rejoint l'association Freenews au début de l'année 2012, tout d'abord en tant que modérateur des forums. Touche à tout, il est désormais le couteau suisse de l'association - à la fois rédacteur, technicien et, bien sur, modérateur. Après avoir suivi une formation d'ingénieur, Thibault s'est lancé comme auto-entrepreneur dans le domaine du développement d'applications mobiles et de sites web. Il est d'ailleurs le développeur de l'application pour iPhone et iPad de l'association.

1 commentaire

  1. J’étais moi même a cette soirée et je fais partie des 500 premier je ne vous cache pas qu'effectivement c'est un plaisir d'avoir gagne l’édition prestige de Ghost mais que de choses à dire sur l'organisation. Freenews dit déplorable moi je dit que ce mot est trop faible. Et ce du début jusqu’à la fin. les organisateurs n’étaient pas du tout à la hauteur de l’événement. j’espère qu'ils seront en tirer les leçons...
    Je vous assure que certains jeunes ont eu très peur... ceci dit il y a quand même une sacré bande d'attardes parmis les participant aussi..
    Vidéo sur youtube qui montre les débordements pendant la nuit : https://www.youtube.com/watch?v=4z11i9RZn_0

  2. Réagir sur le forum