Se faire rembourser Windows

14

Afin d’éviter de jeter l’argent par les fenêtres

La vente liée est interdite en France. Seulement, dans le domaine de l’informatique, le client lambda n’a pas beaucoup d’opportunités pour trouver un ordinateur sans système d’exploitation.

Clubic a testé les procédures de remboursement, et donne ses conclusions dans un dossier.

Même si jusqu’à présent les constructeurs déboutaient toutes les demandes de remboursement, de nombreuses actions en justice donnent raison aux consommateurs !

Vous souhaitez vous faire rembourser ? Mauvaise nouvelle : il n’y a pas une procédures, mais des procédures. Et cela dépend beaucoup du constructeur ! Nous vous avions déjà parlé du remboursement dans cet article ; les sommes sont assez faibles et les procédures plutôt contraignantes (retour de l’ordinateur en SAV, documents à compléter, …)

Clubic a testé avec un ordinateur ACER. Si sur leur site, il y a un lien pour commencer la procédure, il faut ensuite retourner la machine en SAV. 9 jours plus tard, la machine revient… sans système d’exploitation. Le chèque quand à lui (de 60 €) a été reçu environ 2 mois plus tard.

Lire le dossier complet sur Clubic

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d’avoir la fibre optique (« nom di diou »).

14 commentaires

  1. :) Entièrement d'accord avec vous (dual boot qui date de 4 ans, amorti maintenant, bien que je n'utilise que trés peu Wdws et que pour peu de temps car Ub. progresse et même surpasse Microsoft...

  2. Tant mieux si Ubuntu vous suffit (je ne dis pas ca d'un ton ironique ) mais malheursement ubuntu ne fait pas tout , et certains sont obligé de se contenter de windows. Apres on reste la solution du multiboot , mais bon ca revient a payer une licence windows quand meme , donc je ne vois pas bien ou est l'economie

  3. Ma foi, je cherche toujours un OS qui fasse le cafe - sans succes... ;) En attendant, je me suis fait aussi rembourser un vista familial chez ACER parce que je n'ai plus aucune raison de payer quelque chose d'inutile. Linux est devenu plus simple et mieux foutu que windows - c'est un fait. Alors c'est vrai que dans les boites, on a souvent encore des programmes "windows only". Une solution possible consiste a avoir un serveur Linux qui gere le domaine, et un serveur Windows pour attaquer les programmes via Terminal Server. Avantage ? La centralisation permet au moins d'eviter toute la maintenance de ouf que necessite les clients windows. Inconvenient : la limite du nombre d'usagers simultanes et le cout des licences windows associees. En reorganisant un peu son informatique, on peut deja faire de belles economies a moyen terme et passer une bonne partie des clients sous Linux. C'est toujours ca de pris...

  4. Je savais pas que la vente liée était interdite. Si c'est effectivement le cas, il ne faut pointer du doigt Microsoft uniquement mais aussi Apple et Mac OS ainsi que tous les opérateurs téléphoniques qui vendent des téléphones portables d'un part bridés (il faut payer pour le faire débrider) et d'autre part, avec une obligation d'engagement.

  5. La vente liée est interdite. Mais le monsieur tout le monde, gros beubeule et nioubiz dans l'âme, qui va s'acheter un ordi au supermarché du coin, car il veut télécharger et gérer sa musique comme son super cousin, veut que ca marche du premier coup comme un aspirateur. Et Microsoft l'a bien compris et assis son monopole sur la crédulité et la naïveté des gens. Le hic, c'est que l'informatique c'est pas du tout ca... bon ok on peut remercier Microsoft qui a démocratisé l'outil informatique dans nos chaumières... Mais aujourd'hui une alternative aussi bien voire plus efficace que Windows existe : il s'agit d'Ubuntu. Avec quelques manip', on peut arriver à faire ressembler Ubuntu à Windows. Et un utilisateur lambda ne serait même pas perdu : il y a openoffice, firefox, thunderbird, amsn, vlc, etc... Bon ok, ca s'utilise pas pareil que Windows... mais l'effort d'adaptation en vaut la chandelle ! Certaines mauvaises langues me diront : gnagnagna et photoshop ? gnagnagna et les jeux ? Dans ces cas-là, je leur répond : eh bien si vous voulez photoshop, utilisez windows ! Et les jeux, utilisez une console :-) Ca évite de se prendre la tête avec un PC de la mort qui tue (cpu, gpu et ram) et qui coute la peau des fesses... Oui c'est vrai Linux a des lacunes, mais je rappelle que Linux est tout jeune : né en 1995, si je ne me trompe pas... Et puis sa force c'est surtout sa gratuité. Sa faiblesse c'est qu'il subsiste une image de complexité obscure pour le grand public. Linux n'est pas vanté, simple, propre, efficace et sans marketing. On aime ou on aime pas. Perso, jusqu'à 2002 je ne jurais que par Windows. Puis j'ai découvert la debian dans le cadre de mes études, j'ai tout de suite vu les perspectives que pouvait apporter ce système... à l'époque je ne lui destinais qu'une place sur un serveur, car bien trop complexe à gérer au quotidien... debian n'était pas fait pour le poste de travail... et encore aujourd'hui ! en 2008, en arrivant dans une société où tous les informaticiens ne juraient que par Linux, je faisais office de rebelle mal vu avec mes habitudes XP (oui oui! on collait des PQ sur mon UC mdr), alors j'ai décidé de me mettre à Ubuntu et puis aussi et surtout pour mes besoins professionnels : je développe du web et il s'avère très utile de développer sous Linux, ca évite de transférer ses pages sur un serveur distant pour tester ses développements dans des conditions réelles. Bref que du bonheur avec Ubuntu :-)

  6. Parker_ a écrit :
    La vente liée est interdite. Mais le monsieur tout le monde, gros beubeule et nioubiz dans l'âme, qui va s'acheter un ordi au supermarché du coin, car il veut télécharger et gérer sa musique comme son super cousin, veut que ca marche du premier coup comme un aspirateur. Et Microsoft l'a bien compris et assis son monopole sur la crédulité et la naïveté des gens. Le hic, c'est que l'informatique c'est pas du tout ca... bon ok on peut remercier Microsoft qui a démocratisé l'outil informatique dans nos chaumières...
    Tu mets le doigt sur un dilemme. Pour moi, d'un côté il y a la vente liée (mais on est pas bêtes, à la place de "vente liée", il faut lire "acharnement contre Microsoft"... sinon Apple peut fermer boutique immédiatement, et j'ai pas souvenir non plus qu'on ait attaqué les vendeurs de PC sous Linux). De l'autre, un besoin légitime et évident de ne pas réserver l'informatique à l'élite "qui sait installer son OS". Je ne vois pas quel gain on aurait à faire dire à la loi sur la vente liée ce qu'elle ne dit pas, en termes de hardware/software, car cela revient stricto sensu à dépriver tout hardware de son software d'origine (dès lors qu'il est propriétaire ? ou même quand il est libre ?). Il convient de faire la différence entre "offrir à chacun la possibilité d'acheter aussi un PC sans OS ou avec un autre OS" (ce qui est actuellement possible), et "INTERDIRE tout PC avec OS préinstallé" (ce qui est une idée à proscrire bien que certains semblent sincèrement la défendre !). Par exemple, je n'ai jamais acheté de PC avec Windows dessus. Forcément, à Carrefour ils vendent des PC avec Windows dessus. Mais dans les magasins informatiques il n'y a aucune difficulté à acheter la config' de son choix sans OS. Simple question de public visé, encore une fois, on ne va pas interdire la vente d'ordinateurs avec OS préinstallé, ce serait dramatique pour la démocratisationd de l'informatique. Pour moi cette histoire de vente liée c'est de l'esbroufe ; quand on veut un PC sans Windows on sait très bien où l'obtenir, et si quelqu'un me dit qu'il n'a pas eu le choix et qu'il a acheté un PC *avec* Windows contre sa volonté, je ne le croirai pas. A part ça quid de la possibilité de choisir son OS sur Mac ? ;)

  7. bidibulo a écrit :
    yoann : tu oublies un peu 55 % du marché, c'est à dire les ordis portables ! et c'est une part de marché croissante.
    Les ordinateurs portables aussi se trouvent facilement sans OS... et même mieux, les distribs Linux y sont de plus en plus populaires depuis l'arrivée des netbooks. Stop aux clichés du début des années 2000 sinon on va pas s'en sortir :/

  8. Réagir sur le forum