Qui veut récupérer Club-Internet ?

0

SFR ne serait pas intéressé par Club-Internet. Ce fournisseur d'Accès, qui investit dans le plus lourd budget de recrutement par abonné du marché, ne ferait qu'embarasser SFR, qui doit déjà se dépétrer de l'acquisition de Tele2.

« On a déjà Tele2 avec les problèmes que cela représente. Club-Internet ne présente aucun intérêt », aurait déclaré Frank Esser (SFR) en conférence de presse…

N9uf Telecom a déjà vécu une fusion avec Cegetel, négocié Télé2, puis acquis les activités d'AOL France… Absorber Club-Internet leur permettrait d'approcher son rival Free en terme de nombre d'abonnés ADSL, mais nécessiterait des compromis financiers risqués ; et dans quelques mois, l'ultra-déficitaire Alice pourrait bien se retrouver à la page des petites annonces, également à vendre au plus offrant…

argentEt Iliad ?
Iliad s'est souvent montré solidement ancré autour d'une politique de déploiement embryonnaire, développant tout en interne, qu'il s'agisse de technique ou de services… Toutefois, avec les activités du groupe qui se développent de plus en plus vers l'étranger (Centres d'appels, usines de production de Freebox), et les accords fusionnels passés avec Altitude-Telecom et Citéfibre ; la cession des filiales peu rentables ; etc… laissent penser que la stratégie du groupe repose de plus en plus sur des projets multicellulaires, finalement assez proches de ce qui se fait chez la concurrence…

S'il s'agit bel et bien de « la fin d'une histoire« , peut être qu'une nouvelle Odyssée a débuté chez Iliad, axée sur une vision bien plus financière qu'auparavant.

Sources : Reuters, Freenews

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.