Problèmes freenautes : N’oublie pas mes petits souliers !

62

 

La Freebox est un merveilleux cadeau à faire à Noël. Euuh, ceci dit si vous prévoyez d’offrir ça à quelqu’un que vous aimez, pensez bien qu’il est parfois ’pas évident’ de gérer les appels au secours dès qu’un petit chenillard apparaît à l’écran, qu’un bridage mystérieux s’installe sur le port 119…etc

Bref, tout ce genre de petits désagréments qui font que le monde d’Internet est loin d’être tout rose pour tous…

D’autant que si vous avez prévu de payer son abonnement (c’est un peu le principe du cadeau :)), et que vous avez laissé précochée la case ’souscrire à l’antivirus McAfee’ lors de l’inscription, vous risquez de grincer des dents en recevant les factures… alors… faizez gaffe ! 🙂

Place donc à notre chronique d’un mercredi sur deux, réalisée en partenariat avec l’AdUF, pour la suite de notre épisode précédent… 😉


  • Hi haaan !

  •  

    Concernant les problèmes de qualité de services en zones non-dégroupées, trois bonnes nouvelles : d’abord, il semble que le filtrage par protocoles (QoS) soit désormais totalement levé. Selon plusieurs témoignages, la connexion aux newsgroups, dernière application à souffrir de débits ridiculement bas, a retrouvé sa vigueur de jadis depuis ce
    mardi. Quant à l’utilisation de messageries instantannées comme MSN, de logiciels de P2P, etc…, l’amélioration observée depuis quelques semaines se maintient. Pourvu que
    ça dure !

    Ensuite, autre bonne nouvelle pour les non-dégroupés, ce mois de décembre a été une période de dégroupage record. Selon le site Frimousse.org, depuis 20 jours, Free a mis 43 nouveaux répartiteurs en production et 25 autres sont actuellement en test… Alors que le FTTH monopolise la scène médiatique, en coulisses Free dégroupe donc à tours de bras, une réalité qui contraste avec les commentaires encore nombreux, laissés ci ou là, commençant par « au lieu de… » et se terminant invariablement par « Free ferait mieux de s’occuper des non-dégroupés ».

    Enfin, suite à une consultation publique ouverte en octobre, l’ARCEP a décidé mardi de lancer une enquête administrative au sujet de la location de la fibre noire de France Telecom. Si la mauvaise volonté de l’opérateur historique dénoncée par les opérateurs tiers dans leurs contributions est avérée, le gendarme des Telecoms pourrait bien prendre – dans les semaines/mois à venir – des mesures visant à contraindre France Telecom à jouer (enfin !) le jeu, ce qui accélèrerait sans doute le dégroupage de manière (très) significative. A suivre…


  • Veuillez patienter…
  • Nous vous avions promis de tester la hotline de Free version nocturne, c’est chose faite. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le résultat est… euuuh… catastrophique !

    Si tous nos appels (cinq sur trois jours entre 1h et 3h du matin) ont été décrochés en
    quelques secondes seulement, en revanche les réponses apportées à nos questions ont parfois frisé le ridicule dès que le débat devenait trop technique pour un interlocuteur
    visiblement « perdu ».

    En gros, si vous êtes allergique au tout nouveau service gratuit d’assistance en ligne et que vous souhaitez – par exemple – vous faire renvoyer les identifiants de votre compte Free ou poser une question sur votre facture, passe encore… Mais si vous appelez le 3244 pour signaler un problème de synchronisation nécessitant une batterie de tests techniques… euuuh… attendez plutôt le lendemain matin. C’est préférable…

    …d’autant que la hotline de Free, version diurne, cette fois (8h-22h30), a retrouvé des
    temps d’attente acceptables. Angélique Berge, président de Centrapel, nous a communiqué (merci à elle) les chiffres de décembre, du mois en cours, donc : en moyenne, le 3244 a décroché en 2min 23s et le 0892135161, numéro
    spécial dégroupage total, en 44 secondes.

    Plages horaires à éviter : aux alentours de 10h30 et de 18h30.


  • Va te faire fibrer !

  •  

    La fibre optique est un vaste sujet sur lequel on pourrait s’éterniser… Le pire, c’est lorsque les freenautes confondent tout dans les forums, ou posent parfois des questions auxquelles on ne peut pas répondre tellement le sujet porte à confusion…

    Entre la fibre optique de ’backbone’, celle qui est la colonne vertébrale du réseau international de Free (qui relie quand même Paris, Washington, Francfort, Amsterdam et Londres…), les ’dégroupés sans fibre’, qui sont les quelques abonnés raccordés à un des 6 centraux téléphoniques français qui ont été dégroupés sans être rattaché audit Backbone en fibre optique, et le plan de déploiement FTTH, la fibre optique jusqu’à l’abonné, annoncé par Free le 11 septembre, il pleut de la fibre optique sur toute la France.

    Mais tout n’est pas clair, et ce n’est pas les récents coups de projecteurs de l’ARCEP sur l’offre de location de Fibre noire de France Telecom qui vont illuminer le sujet pour le commun des mortels…

    Il y a encore une série de diodes à illuminer et de fourreaux à tirer pour que l’on y voit plus clair dans cette jungle de fibres de verre… 😉


  • Bug ou cadeau ?

  •  

    Contrairement à nos prévisions, Free a bel et bien facturé – sur la facture de Décembre – la migration que certains non-dégroupés avaient demandée vers l’offre Freebox Only. Pas très sympa pour leur budget pied-de-sapin ;)… m’enfin… voilà un problème réglé !


    …et le dossier de la semaine 🙂

    Antivirus collant

    Lors de mon inscription à Free (ou ultérieurement, via ma console de gestion dans la rubrique FONCTIONNALITÉS OPTIONNELLES), j’ai souscrit au pack de sécurité McAfee Internet Security Suite. Pour 4,99 €/mois, mon ordinateur sera protégé contre les intrusions malignes et les bestioles en tous genres qui pululent sur Internet. Jusque là, tout va bien.

    Trois mois plus tard, je suis expatrié à Dubaï. A mon grand regret, je suis donc contraint
    de résilier mon abonnement Free Haut Débit. Je renvoie ma Freebox à l’expéditeur. La procédure de désinscription se déroule sans embuches. Coool ! Sauf que le mois suivant, je me rends compte que Free continue de me prélever 4,99 €. Mon contrat Free Haut Débit n’est donc pas lié à cette option de sécurité. La résiliation du premier n’a pas entraîné la résiliation automatique de la seconde.

    Qu’à cela ne tienne, je me loggue à mon ancien compte (si personne ne s’est inscrit à Free Haut Débit avec mon ancien n° de téléphone, je devrais encore pouvoir m’identifier sur la page http://subscribe.free.fr/login afin d’accéder à ma console de gestion). Mais damned ! Je n’ai plus accès à rien… hormis mes factures. Grrr !!!

    – « Allo, Mc Afee. Voilà. Je vous explique… »
    – « Euuuh, je vous arrête tout de suite, Monsieur. C’est Free qui vous facture. C’est à Free de procéder à la résiliation de votre pack Mc Afee ».

    J’imagine, Monsieur Free, que si j’appelle votre hotline ou que j’envoie un courrier à votre service Fidélisation, j’obtiendrai cette résiliation sans trop de difficultés, quoi que parfois ce sont les p’tits problèmes qui trainent le plus en longueur… m’enfin… si vous pouviez trouver une solution pour éviter ce p’tit manège fatigant, ce serait chouette à vous !

    Partager

    A propos de l'auteur

    62 commentaires

    1. 44 secondes pour joindre le numéro spécial dégroupage total. Je confirme !
      J'ai eu une panne de connexion durant 3 jours (chenillard lent). J'ai contacté la hotline à 9h45. A 19h00 un technicien de France Telecom m'a appelé pour me signaler qu'il avait rectifié le problème (cable débranché par erreur au niveau d'une jarretière au central téléphonique).
      C'est du rapide (sur Marseille).

    2. Il y a toujours des bridages en non dégroupé...
      exemple: les newsgroups bridées à un taux stable, variant entre 250 et 100 ko/s (sur une ligne à 1 mo/s d'ordinaire)

    3. Moi je dis et simplement qu'il y a une grosse bande de fainéants et d'incapables :
      http://www.freenews.fr/forum/viewtopic.php?id=22750
      Certes il y a peut-être 1, 2 ou plus ? de personnes compétentes mais je ne les ai pas rencontré !

    4. Réagir sur le forum