Présidentielle et logiciels libres

11

 

Cette année est organisée en France une élection présidentielle. Internet s’affiche comme un des éléments clés de cette campagne, les internautes étant de plus en plus actifs et engagés, notamment via le développement des blogs.

Les contributeurs à la communauté du logiciel libre sont concernés quotidiennement par les décisions politiques (Par exemple la loi DADVSI) ; aussi l’APRIL a lancé un appel aux candidats à la présidentielle pour avoir leur avis sur divers sujets touchant au monde numérique de demain…

« Le site Candidats.fr se veut un outil mis à la disposition de la communauté française du Logiciel Libre pour faire prendre conscience aux responsables politiques du nombre d’utilisateurs français de logiciels libres et de l’importance qu’ils attachent à l’avenir du Logiciel Libre.« 

  • Découvrir Candidats.fr.
  • Partager

    A propos de l'auteur

    11 commentaires

    1. moui... je trouve ça déplacé, pour ne pas dire pire, de la part de ce site, de résumer un sujet aussi important que la campagne présidentielle à de bêtes considérations geek, si vous me passez l'expression. Certains candidats pourraient se faire beau jeu de défendre le libre sans même en connaître le sens ou les enjeux, ne serait-ce que pour récupérer des voix supplémentaires... Personnellement je ne pense pas que ce soit du rôle des politiques de défendre ou diffuser le libre... il y a des associations apolitiques pour cela, et ce n'est pas plus mal de bien différencier les choses... Concernant la DADVSI, rappelons que de nombreux députés de gauche comme de droite y étaient farouchement opposés, et que la simili-bataille autour de cette loi dans l'hémicycle fût rude... là où je proteste, c'est qu'on peut parfaitement être opposé à cette loi sans être un partisan absolu du logiciel libre (c'est mon cas). Et ce site semble un peu tout confondre sur ce point... Je suis d'autant plus étonné de voir qu'un des sujets qui devrait être véritablement abordé par ce site ne l'est pas.... à savoir, prôner un plan fibre optique pour les candidats à la présidentielle, ce qui dépasse de loin quelques considérations d'ordre éthique tout à fait partiales...

    2. Je ne trouve pas ça si déplacé, pour moi l'utilisation de logiciels libre pourrai favoriser la création d'emplois sur ces logiciels libre en france et donc peut être moins d'argent à partir de l'autre coté de l'atlantique. Logiciels libre ne veux pas dire logiciels gratuits ;)

    3. Oui, ce serait bien que les candidats s'expriment sur internet et les éventuelles taxes, la redevence télé, la fibre optique (ce que compte faire l'état pour s'impliquer dans certaines infrastructures publiques), les chaînes TNT avec chaînes bonus pour que les chaînes historiques gardent leur monopole, ...

    4. esver a écrit :
      Je ne trouve pas ça si déplacé, pour moi l'utilisation de logiciels libre pourrai favoriser la création d'emplois sur ces logiciels libre en france et donc peut être moins d'argent à partir de l'autre coté de l'atlantique. Logiciels libre ne veux pas dire logiciels gratuits ;)
      c'est à double sens, c'est se prononcer en faveur d'un type d'industrie du logiciel... au détriment d'une autre. C'est une prise de position dont l'intérêt est plus que discutable...

    5. Pour information, les Verts, par la voix de Dominique Voynet notamment, se sont prononcés : Ils sont favorables aux logiciels libres et veulent les défendre. D'ailleurs, pour la campagne électorale, ils bossent sous OpenOffice et NeoOffice, font les graphismes sous Gimp, et le blog officiel utilise un moteur libre (Dotclear je crois). Et Voynet de préciser : "Question de cohérence, tout simplement."

    6. yoann007 a écrit :
      Je ne trouve pas ça si déplacé, pour moi l'utilisation de logiciels libre pourrai favoriser la création d'emplois sur ces logiciels libre en france et donc peut être moins d'argent à partir de l'autre coté de l'atlantique. Logiciels libre ne veux pas dire logiciels gratuits ;)
      c'est à double sens, c'est se prononcer en faveur d'un type d'industrie du logiciel... au détriment d'une autre. C'est une prise de position dont l'intérêt est plus que discutable...
      Et c'est pourtant ce qu'a fait l'Administration française (pour ne citer qu'elle, car il y en a d'autres) depuis qu'elle s'est équipé de matériel informatique, non ? (même si cela a quelque peu changé récemment)

    7. yoann007 a écrit :
      Je suis d'autant plus étonné de voir qu'un des sujets qui devrait être véritablement abordé par ce site ne l'est pas.... à savoir, prôner un plan fibre optique pour les candidats à la présidentielle, ce qui dépasse de loin quelques considérations d'ordre éthique tout à fait partiales...
      Peut-être y a-t-il tout simplement dans ce pays d'autres urgences que le déploiement massif de fibre optique? (la question du financement de celui (ceux?)-ci par l'Etat étant à mon avis, le point central).

    8. L'April a raison de poser la queston du libre car il est grand temps enfin que le grand public sache sachent qu'un PC peut fonctionner sans windows.......donc sans virus.

    9. Jc a écrit :
      [quote=esver]Je ne trouve pas ça si déplacé, pour moi l'utilisation de logiciels libre pourrai favoriser la création d'emplois sur ces logiciels libre en france et donc peut être moins d'argent à partir de l'autre coté de l'atlantique. Logiciels libre ne veux pas dire logiciels gratuits ;)
      c'est à double sens, c'est se prononcer en faveur d'un type d'industrie du logiciel... au détriment d'une autre. C'est une prise de position dont l'intérêt est plus que discutable...
      Et c'est pourtant ce qu'a fait l'Administration française (pour ne citer qu'elle, car il y en a d'autres) depuis qu'elle s'est équipé de matériel informatique, non ? (même si cela a quelque peu changé récemment) le choix d'un parc logiciel pour l'Administration est d'un autre ressort que de favoriser de manière globale le logiciel libre dans l'ensemble du pays...
      yoann007 a écrit :
      Je suis d'autant plus étonné de voir qu'un des sujets qui devrait être véritablement abordé par ce site ne l'est pas.... à savoir, prôner un plan fibre optique pour les candidats à la présidentielle, ce qui dépasse de loin quelques considérations d'ordre éthique tout à fait partiales...
      Peut-être y a-t-il tout simplement dans ce pays d'autres urgences que le déploiement massif de fibre optique? (la question du financement de celui (ceux?)-ci par l'Etat étant à mon avis, le point central).
      m'est avis que le déploiement en question est bien plus vital que ce que je vois comme des considérations secondaires ne visant qu'une poignée de geeks (le terme n'est pas péjoratif, mais suffisamment explicite je pense). Le déploiement de fibre optique sur le territoire est, à bien des égards, d'une toute autre ampleur : je pense notamment aux progrès radicaux que cela apporterait en terme de médecine, en considérant que la population française est vieillissante... il y a bien d'autres usages où la fibre dépassera le simple stade d'accès à l'information et au savoir pour les individuels... on peut même parler d'économie et voir le bénéfice indéniable que cela apporterait aux entrepreneurs français si la France se révèle être un pays à la pointe, confirmant par là même le progrès apporté par l'ADSL (et l'odyssée d'un certain Iliad... :p ). Nos politiques ne parlant qu'en termes de baisses des coûts salariaux pour épargner les délocalisations, voilà qui ferait un atout de taille pour la France. (désolé de reprendre les arguments de JM Billaut mais je les trouve pertinents au plus haut point) J'ajoute que je n'ai évidemment pas l'utopie de croire que l'Etat financerait à 100% la fibre dans le pays, mais le minimum serait un plan de déploiement avec diverses aides par régions etc.

    10. Plusieurs propositions de l'APRIL et de candidats.fr ont été proposées pour être ajoutées au programme de Bové suite au questionnaire de candidats.fr. Pour ceux que ca intéresse voila les propositions concernées : http://www.unisavecbove.org/spip.php?article495

    11. Réagir sur le forum