Pages jaunes : Suite et Fin

0

 

Suite à l’incident de la base d’annuaire PagesJaunes qui a eu lieu en fin de semaine dernière, Free et Pages Jaunes se sont expliqués devant les autorités compétentes.

PagesJaunes a mis plusieurs jours à opérer une mise à jour de sa base de données, consistant à retirer de l’annuaire les abonnés Free qui avaient choisi de ne pas voir leurs coordonnées divulguées dans les annuaires…

Suite à une erreur dans le fichier mis à disposition par Free aux annuairistes (qui s’est avéré être celui destiné aux services d’urgence, comme la gendarmerie, la police et les services de secours, qui ont libre accès à l’intégralité des bases d’abonnés), les annuairistes ont reçu la liste ’intégrale’ des Freenautes, y compris ceux qui ne souhaitaient pas que leur profil soit public… On retrouvait notamment les coordonnées de la direction de Free, quelques personnages politiques plus ou moins importants, etc…

La ’Boulette’ a été immédiatement corrigée, et un nouveau fichier correctif a été généré par Free le jour même (Mercredi 3 mai 2006) en début d’après midi, puis diffusé aux services d’annuaires dans la soirée.

Conformément à l’article R.10-4 du Code des Postes et Communications Electroniques (version revue au 27 mai 2005), les listes d’abonnés mises à disposition par Free sont expurgées des données personnelles afférentes à des numéros dont les attributaires ont demandé la non-parution dans les listes d’abonnés.

Le soir-même, l’ensemble des éditeurs d’annuaires avaient mis à jour leur base avec le correctif fourni par Free, et ainsi retiré les numéros des Freenautes qui souhaitaient masquer leurs coordonnées ; sauf PagesJaunes, le principal fournisseur d’annuaire Français, qui gère notamment la base des services de renseignements de France Telecom !

Suite aux difficultés de PagesJaunes à mettre à jour la base de données, Free a généré un correctif spécialement adapté à leur cas dès Jeudi 4 mai… Finalement, c’est Vendredi en fin de matinée que PagesJaunes prendra en compte les modifications apportées Mercredi 3 mai 2006… Une mise à jour effectuée près de 2 jours après les services d’annuaires concurrents (toutouyoutour et compagnie ;))

Un retard limite, étant donné la nature des données en jeu, et la législation à ce sujet : L’article R.10-5 du Code des Postes et Communications Electroniques rappelle que « Les éditeurs d’annuaires universels et les fournisseurs de services universels de renseignements sont tenus de mettre à jour les informations publiées dans un délai de deux jours ouvrables suivant la réception des informations utiles, pour les annuaires sous forme électronique et pour les services de renseignements ».

A l’heure actuelle, ce problème est heureusement quasiment réglé. Il demeure toutefois des abonnés visibles dans la base, bien qu’ayant demandé à ne pas être publié… Espérons que les quelques requins friands des bases d’annuaire pour lancer des opérations commerciales n’ont pas eu le temps de se servir au buffet en attendant que PagesJaunes n’applique la mise à jour fournie par Free…

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.