Nintendo en procès contre Assentek

4

Le 3 décembre à 13h, devant le Tribunal de Grande Instance de Paris a été rendu le jugement dans l’affaire qui opposait Nintendo France à Assentek.com, une entreprise basée à Strasbourg, ainsi qu’à d’autres prévenus. Nintendo perd ainsi son procès contre les linkers.

Intégrer une puce dans une console de jeu ou bien utiliser une carte spéciale, appelée « linker, permet de jouer avec des jeux téléchargés sur Internet mais également de lire des films. Assentek vend et installe ce type de produits. L’objet du procès concernait uniquement les dispositifs de type linker.

Un linker est une carte qui permet de lire des jeux copiés sur des consoles de type portable : Nintendo DS etc.

Nintendo France et Japon réclamait des dommages et intérêts à hauteur de 2,6 millions d’euros. Assentek était défendu par le cabinet Alain Bensoussan, basé à Paris (75), habitué pour plaider dans les affaires concernant l’informatique et le numérique.

Un procès a également eu lieu en Espagne et le jugement rendu le 20 novembre était similaire à celui de Strasbourg. À présent le gérant de la boutique Assentek ne souhaite pas polémiquer sur cette affaire. Un communiqué a été publié par Assentek ; il est visible sur leur site Internet en cliquant ici.

Partager

A propos de l'auteur

4 commentaires

  1. C'est vrai que la news n'est pas très claire (est-ce à la demande du gérant ?). En tout cas, il est dit sur le site que Nintendo a été débouté. La vente de linker est donc légale en France. Mais Nintendo peut faire appel de du jugement.

  2. Alf_fr a écrit :
    C'est vrai que la news n'est pas très claire (est-ce à la demande du gérant ?). En tout cas, il est dit sur le site que Nintendo a été débouté. La vente de linker est donc légale en France. Mais Nintendo peut faire appel de du jugement.
    Il m'a bien semblé lire dans la news " Nintendo perd ainsi son procès contre les linkers. "

  3. Foutage de gueule de la part de nintendo .... Je m'explique, j'ai un pote développeur de jv pro. Ils ont les moyens technique de mettre en place des sécurités dans le jeu en lui même pour détecter l'utilisation d'un linker Seul problème ce que Nintendo leur interdit de faire ce genre de code... alors Nintendo faut pas venir se plaindre du piratage si vous empêchez la lutte contre celui ci par les principaux concerné. Nintendo ne peut de toute façon pas gagner ... dans la mesure ou le linker ne permet pas que le piratage, comme avec une voiture qui peut dépasser les limites de vitesses autorisés. Il s'agit de la responsabilité des gens. Maintenant le français est un blaireau. Qui se dit : "pourquoi acheter ? je peut l'avoir gratuit" En plus les mère et père de famille inculte à leur enfants en bas age qui joue à la ds, la culture du tout gratuit sur internet : au final plus bcp de gens prendront la peine d'investir bcp d'argent dans des developpements de jeu si peu en achètent : Pourquoi perdre 3 mois de vie pour au final avoir un jeu qui sera piraté sur 30 000 000 de consoles et acheté par 10 000 personnes qui ont le respect du travail accomplit

  4. Réagir sur le forum