Mise en garde du BSI contre le navigateur Chrome de Google

0

Le BSI (autorité allemande de sûreté des techniques d’information) met en garde les consommateurs contre le nouveau navigateur Chrome de Google, jugé peu respectueux de la protection de la vie privée des droits en matière de la propriété intellectuelle, et recommande son usage dans des cas limités.

« Google Chrome ne doit pas être employé pour un usage d’ordre général », a déclaré Matthias Gärtner, porte-parole du BSI, dans le quotidien « Berliner Zeitung » du 6 septembre.

Il estime que, bien que son utilisation soit « critique » et outre qu’il s’agiqsse d’une version bêta test, Chrome permet à Google de connaître les sites consultées par un utilisateur.
Google ayant la fâcheuse habitude de stocker les informations qu’il collecte, cette accumulation de données par un fournisseur poserait, selon le BSI, un problème « de sécurité technique ».

Lire l’article intégral sur leparisien.fr

Depuis, selon cet article de generation-nt, les conditions d’utilisation de Chrome auraient été modifiées pour rassurer, au moins en partie, les utilisateurs quant au respect de leur vie privée.
Un responsable de Google aurait d’ailleurqs confirmé que 2 % des requêtes saisies (sans forcément être validées via l’auto-suggestion) dans la barre d’adresses intelligente du navigateur seront conservées par Google, en étant associées à l’adresse IP de la machine émettrice.

Pour en savoir plus voir aussi l’article très détaillé sur les CGU de PC inpact

Partager

A propos de l'auteur

Ingénieur en informatique anciennes technologies (développement puis méthodes et qualité). Depuis 2003 : développement et administration de sites webs et assistance aux utilisateurs.

Les commentaires sont fermés.