Microsoft accusé de position dominante avec Internet Explorer

0

Ce soir à l’Opéra, l’Union Européenne vire IE

L’Union Européenne écrit une nouvelle fois à Microsoft au sujet du célèbre navigateur systématiquement intégré à Windows : Internet Explorer (IE).

La plainte a été déposée par Opéra Software en décembre 2007, il a donc fallu près d’un an pour que Bruxelles examine cette requête. La vente liée d’Internet Explorer avec Windows est contraire aux règles du traité CE relatives à l’abus de position dominante.

A nouveau, l’exécutif européen estime que d’intégrer systématiquement IE avec son système d’exploitation est un avantage de distribution que les concurrents n’ont pas.

Dans son courrier, elle estime également que cette situation de monopole incite artificiellement les fournisseurs de contenu et les développeurs à concevoir des sites Web ou des logiciels essentiellement pour Internet Explorer, ce qui risque, à terme, de compromettre la concurrence et l’innovation en matière de fourniture de services aux consommateurs.

Dans un communiqué, Microsoft a pris acte de ces accusations. Que l’ajout d’Internet Explorer dans Windows depuis 1996 viole les lois européennes.

Des accusations et ensuite ?
La firme de Redmond aura certainement une amende à payer, il est fort à parier qu’ils fassent appel de cette décision. Ce qui, dans l’affaire similaire de Windows Media Player avait fortement alourdi la facture.
La Commission pourra aussi imposer de mettre fin à ces abus, imposer des mesures correctives afin de laisser le choix au consommateur.

Source : ZDNet
Communiqué de presse : Microsoft (en anglais)

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d'avoir la fibre optique ("nom di diou").

Les commentaires sont fermés.