Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy

15

Monsieur le Président, Bonjour. 

Tous les Français, quel que soit le lieu où ils travaillent doivent avoir accès au haut-débit. Notre pays est le 19ème en terme de connexions derrière la Lettonie. Et pourtant, en parallèle, près de 3 millions d'ordinateurs vont être détruits en 2008.

C'est ainsi que commence la lettre ouverte adressée à Nicolas Sarkozy par des chefs d’entreprises et universitaires français rassemblés au sein d’une association baptisée Renaissance Numérique.

L'internet pour tous c'est possible. Renaissance Numérique fait les propositions suivantes :

Mesure n°1 avec pour objectif d'améliorer la pénétration des ordinateurs dans les foyers pour passer de 47 à 57 % grâce à 2,5 millions de pc donnés d'ici 2010. 

Inscrire l'internet haut-débit comme une composante du service universel, c'est à dire pour 100 % des Français.

Ne pas attendre 2011 et réserver d'ores et déjà des fréquences basses pour le haut-débit.

Intégrer internet pour l'entreprenariat français avec la simplification des démarches pour la création d'entreprises.

Ce sont en tout 8 mesures énumérées dans 8 clips vidéos par Renaissance Numérique.

  1. Donation par les entreprises d’ordinateurs amortis à leurs salariés
  2. Combattre la fracture géographique (la ruralité est de 30% en France)
  3. Le dividende numérique
  4. L’accessibilité à l’internet pour les handicapés 
  5. Promouvoir les usages des citoyens et des entreprises
  6. Responsabilité des hébergeurs  
  7. Formation, Education et Recherche  
  8. Gouvernance et conclusion

Renaissance Numérique réclame également un secrétaire d'état au numérique en rappelant que Nicolas Sarkozy avait déclaré : « Je confierais à un membre du gouvernement la mission de prospective, de pilotage et de coordination de la politique de l'internet et du numérique ».

Mais en dehors de la fracture numérique dans les zones rurales et les zones trop éloignées des centraux téléphoniques pour être éligible au haut-débit, il ne faut pas oublier la fracture numérique dans les quartiers des grandes cités. Dans un reportage signé Freenews, nous avions parlé des STF, Sans Téléphone Fixe. Un aspect de la fracture numérique à ne pas négliger . Voir l'article sur le quartier du Neuhof à Strasbourg  : Strasbourg-Neuhof – Internet sans téléphone

Voir les vidéos sur le site de Renaissance Numérique 

 

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

15 commentaires

  1. djamy a écrit :
    Je n'ai pas regardé dans le détail mais cela à l'air d'une bonne initiative dans l'ensemble. A suivre.
    Oui ça me semble également. Je n'ai pas rajouté dans l'article tout un tas de choses mais bon on ne peut pas écrire un roman. Si certains ont regardé le reportage diffusé hier soir sur Thalassa au sujet du recyclage des pc en Inde ? C'est hallucinant ! Bref, le modèle proposé par Renaissance Numérique aurait le mérite de recycler les pc de manière intelligente. Il faudrait rajouter quelques propositions à toutes celles qui sont énumérées, telle que celle que je cite à propos de la fracture numérique dans les endroits où il y a déjà du très haut débit...un comble.

  2. mouai ... pour qu'il y est "renaissance" il aurait suffit juste d'appuyer trés fort sur le point "service universel" en france il y a de gros probleme encore de ce coté la je trouve. la redevance est un impot sur les médias, internet est un média. pourquoi une part de cette contribution ne servirait t'elle pas a payer l'infrastruture du service universel ? PS: propos ... quel est le comble d'un président? de s'appeler nicolas et de pas boire de vins dsl je viens de la voir au groland

  3. ¤ScaR¤ a écrit :
    Moui bonne idée dans l'ensemble mais je pense que notre sarko national a pour l'instant d'autres problèmes plus sérieux à traiter ;)
    Oue il a bien du temps pour signer une salop**** comme le machin olivennes et ralentir encore plus de developpement Il aurait mieux fait de s'occupper de ce qui est dit dans cette news plutot :mad:

  4. Bonjour, La loi su le don des pc des entreprises aux salariés est en passe d'être voté : http://www.generation-nt.com/dons-ordinateurs-entreprises-salaries-adoption-senat-actualite-49996.html Pour ce qui est du recyclage, le problème resterait le même. Une fois que les milliers de pc, qui "normalement" sont envoyés aux recyclages par les entreprises, se retrouvent dans les foyers des salariés, que vont t-ils devenir si ces mêmes salariés décide de les jeter ? Les entreprises (les grosses) ont des contrats avec les sociétés de recyclages, mais les salariés vont devoir adopter "l'écolo. attitude" et là je crains le pire !!!

  5. Il y a déjà une bonne quinzaine d'années, sinon plus, que les ordinateurs mis au rencart après 3 ans de "bons et loyaux services", que ce soit dans les sociétés comme dans les Administrations, se retrouvent dans les foyers de certains employés privilégiés. En effet, 3 ans est la durée d'amortissement pour un matériel informatique (comptablement parlant). Il est ensuite retiré des immobilisations au motif "H.S." Dans les entreprises privées, le patron se fait souvent donner par son employé(e) "une petite compensation financière" pour son généreux geste ! Quant aux Administrations... lesquels d'entre nous ne se sont jamais retrouvés au guichet de l'une d'elles pour s'entendre dire : "ah ! le système informatique est en train d'être changé, nous n'avons pas accès aux données" ? Faut bien utiliser les dotations budgétaires, hey ?! alors, en avant : gaspillage pour ne pas dire gabegie. Mais tant que ça fait marcher le commerce, donc l'industrie... le recyclage (financier) est bien là. @ Jacques : j'ai regardé Thalassa... et ça m'a fait grande peine de voir ces malheureux hindous parfaitement conscients d'empoisonner leur organisme et de raccourcir leur espérance de vie d'au moins 20 ans en récupérant, par des moyens hautement toxiques, les quelques grammes de cuivre, de plomb et de mercure contenus dans les composants, pour gagner 1€ par jour ! C'est tout le problème de l'industrialisation mondiale à outrance : les plus pauvres sont ceux qui trinquent en premier. En premier, mais nous tous en finale. Il faudrait imposer aux industriels l'obligation de reprendre ce qu'ils fabriquent pour procéder par eux-mêmes au recyclage de leurs produits lorsque ces derniers sont devenus inutilisables, voire obsolètes. Ou créer dans chaque pays industrialisé des "Unités de Regroupement et de Recyclage", dont les dépenses de fonctionnement seraient répercutées sur les marques de produits non bio-dégradables, lesquelles marques d'ailleurs ne font qu'apposer leur logo sur ce qui est la plupart du temps fabriqué par divers sous-traitants disséminés sur la planète et qui disposent de la licence de fabrication de la marque. Eh bien ! à charge pour les marques en question d'en tenir compte dans leurs négociations des prix des contrats qu'ils passent avec leurs sous-traitants. Seulement voilà : le mot d'ordre est "toujours plus de rentabilité" et à moindre coût bien sûr, donc toujours plus de production et toujours plus de pollution galopante. Pourtant, si chaque industriel ne pouvait exploiter qu'à cette condition : "tu fabriques, tu recycles", nul doute que le cerveau de leurs ingénieurs et designers trouverait des matériaux de remplacement facilement réinsérables dans les chaînes de fabrication. Ou alors, continuons à laisser crever des «minorités» à faire le sale boulot, minorités dont le nombre ne cesse de croître, sans se soucier que les résidus non recyclables non seulement empoisonnent l'atmosphère, mais les nappes phréatiques. Et qu'au bout du compte et à court terme, nous sommes tous concernés !! Précision : je ne milite en faveur d'aucune organisation, et je ne pense pas être une utopiste. Déjà âgée, je forme sincèrement le vœu que la conscience des nouvelles générations sera rapidement éveillée pour que cette belle Terre, ce bateau sur lequel nous sommes tous embarqués, ne sombre pas dans le cataclysme trop prévisible et moult fois annoncé par plus savants que moi ! Bon dimanche à tous.

  6. Janou a écrit :
    Il y a déjà une bonne quinzaine d'années, sinon plus, que les ordinateurs mis au rencart après 3 ans de "bons et loyaux services", que ce soit dans les sociétés comme dans les Administrations, se retrouvent dans les foyers de certains employés privilégiés. En effet, 3 ans est la durée d'amortissement pour un matériel informatique (comptablement parlant). Il est ensuite retiré des immobilisations au motif "H.S." Dans les entreprises privées, le patron se fait souvent donner par son employé(e) "une petite compensation financière" pour son généreux geste ! Quant aux Administrations... lesquels d'entre nous ne se sont jamais retrouvés au guichet de l'une d'elles pour s'entendre dire : "ah ! le système informatique est en train d'être changé, nous n'avons pas accès aux données" ? (...) Ou alors, continuons à laisser crever des «minorités» à faire le sale boulot, minorités dont le nombre ne cesse de croître, sans se soucier que les résidus non recyclables non seulement empoisonnent l'atmosphère, mais les nappes phréatiques. Et qu'au bout du compte et à court terme, nous sommes tous concernés !! Précision : je ne milite en faveur d'aucune organisation, et je ne pense pas être une utopiste. Déjà âgée, je forme sincèrement le vœu que la conscience des nouvelles générations sera rapidement éveillée pour que cette belle Terre, ce bateau sur lequel nous sommes tous embarqués, ne sombre pas dans le cataclysme trop prévisible et moult fois annoncé par plus savants que moi ! Bon dimanche à tous.
    Bossant depuis pas mal d'annees dans une entreprise qui est donnée quand même d'un grand parc informatique (EDF) je tiens a preciser que dans mon cas aucun ordinateur est gracieusement donné aux employés, que les vieux PC ont une deuxieme vie au sein de l'entreprise pour des poste qui demandent bcp moins de resources puisque de plus en plus d'applications sont a distance sur des serveurs, et le parc neuf est en fait une location aupres de plusieurs entreprises, qui une fois "amortis" vendent leur parc usagé a des societes qui l'ecoulent au details via des magasins d'occas ou des sites style Ebay :-) si si...c'est vrai !!

  7. Réagir sur le forum