L’Etat français lâche un peu plus France Télécom (maj)

17

C'est par un discret communiqué daté du dimanche 24 juin que le ministère de l'Economie et des Finances a annoncé que l'Etat comptait céder « au moins 5% du capital de France Télécom ».

Depuis l'ouverture de son capital en 1997, la part de l'Etat dans le capital de l'opérateur historique n'a cessé de diminuer, passant même sous la barre des 50% (privatisation de fait) en 2004. Après cette opération, « entre 25,5 % et 27,4 % du capital de France Télécom » restera détenu par la puissance publique, directement (par l'Etat) ou indirectement (établissements publics).
Cependant, il est précisé que l'Etat « entend demeurer un actionnaire significatif au capital de France Télécom à moyen terme », évacuant ainsi l'idée d'un désengagement total de l'entreprise.

Selon les services de Bercy, le « produit de la cession de ces titres sera intégralement affecté au désendettement de l'Etat et des administrations publiques« .

Source : LeMonde.fr  


Mise à jour (25/06, 22h) : L'Etat a cédé aujourd'hui 130 millions d'actions France Télécom, soit 5% du capital, pour une somme totale de 2,65 Milliards d'euros. C'est donc la fourchette basse qui a été retenue, puisqu'il était question d'une cession de 5 à 7%. 

Partager

A propos de l'auteur

17 commentaires

  1. Cela va rapporter entre 2 et 2.5 milliards d'euros La dette est de plus de 1200 milliards d'euros Je vous laisse faire le calcul On se moque bien de nous

  2. orion-78 a écrit :
    Cela va rapporter entre 2 et 2.5 milliards d'euros La dette est de plus de 1200 milliards d'euros Je vous laisse faire le calcul On se moque bien de nous
    +1, je me suis fait la même reflexion en regardant le journal ce matin...

  3. Moi je pense que chaque fois que l'on peut baisser cette dette il faut le faire. Ce n'est pas une mesure qui a elle seule fait baisser la dette, mais un ensemble de mesures. Celle ci en est une de plus, et c'est bien. A l'avenir on va voir de plus en plus de mesure qui, prisent individuellement sont minimes mais du fait de leur nombre aura de plus en plus d'impact. Dsl Orion, je ne suis pas de ton avis

  4. Ca fait un petit plus à court terme, mais à long terme on y perd, puisqu'on perd les bénéfices de ces 5%. Ca sera ça de pris pour le bilan de fin d'année sur le déficit, c'est tout bénef pour le gouvernement actuel.

  5. Moogle a écrit :
    Ca fait un petit plus à court terme, mais à long terme on y perd, puisqu'on perd les bénéfices de ces 5%. Ca sera ça de pris pour le bilan de fin d'année sur le déficit, c'est tout bénef pour le gouvernement actuel.
    oui, mais on ne paie plus les intérêts de la dette ! Après c'est une question de taux !

  6. Youpil a écrit :
    Moi je pense que chaque fois que l'on peut baisser cette dette il faut le faire. Ce n'est pas une mesure qui a elle seule fait baisser la dette, mais un ensemble de mesures.
    Comme par exemple, réduire le train de vie de l'Elysée ? ;)

  7. orion-78 a écrit :
    Cela va rapporter entre 2 et 2.5 milliards d'euros La dette est de plus de 1200 milliards d'euros Je vous laisse faire le calcul On se moque bien de nous
    C'est sûr que rien du tout ça aurait été mieux. Mais peut-être nous trouveras-tu un moyen de rembourser l'intégralité de la dette rien qu'en privatisant ?

  8. Moogle a écrit :
    Ca fait un petit plus à court terme, mais à long terme on y perd, puisqu'on perd les bénéfices de ces 5%. Ca sera ça de pris pour le bilan de fin d'année sur le déficit, c'est tout bénef pour le gouvernement actuel.
    Ah oui, et si le cours en bourse dégringole, tu es sûr que l'État aura perdu les bénéfices de ces 5% ?

  9. Moogle a écrit :
    Ca fait un petit plus à court terme, mais à long terme on y perd, puisqu'on perd les bénéfices de ces 5%. Ca sera ça de pris pour le bilan de fin d'année sur le déficit, c'est tout bénef pour le gouvernement actuel.
    Dans le cas de France Telecom, c'est normal que l'état se désengage. C'est devenu une société comme les autres, ouvertes à la concurrence et qui n'est pas sûr de rapporter des dividendes tous les ans. Idem pour Renault ou Air France. Par contre, les autoroutes, il fallait pas les privatiser car, ça, c'était une vraie rente. Et l'état peut fixer des prix de péages acceptables. Il ne faut pas non plus privatiser EDF pour une autre raison : ne faire aucune concession sur la sécurité nucléaire.

  10. La privatisation c'est mal, les gens oublient un peu vite que l'etat c'est nous, c'est un groupe de personne elus par nous, pour nous servir, meme si bien sur tout n'est pas parfait loin de là, le but est quand meme clairement defini. Mais quand c'est un groupe de personne qui n'a d'autre interet que son porte monnaie qui s'empare du controle des communications, de la santé, de l'energie, c'est pour ton bien tu crois ? On va entrer dans un monde liberal total, et on va le sentir passer. Ca va faire tres mal.

  11. Réagir sur le forum