Les résultats du vote pour le Monopoly

0

Finalement ce n'est pas Montcuq qui prendra la place de la rue de la Paix sur le futur plateau de jeu de la version française du Monopoly.

Dunkerque arrive en tête. Certains élus se félicitent des résultats comme Reims ou Strasbourg. D'autres sont amers, très amers. 

La société éditrice Hasbro France a rendu publics les votes faits depuis plus d'un mois sur le site internet monopoly.fr lors d'une conférence de presse à Paris. Les résultats arrivent un mois après la clôture du vote sur internet.

Hasbro avait décidé de remettre au public le choix des noms de villes qui figureront sur le plateau de la nouvelle édition française du Monopoly en mars 2008.

Alors que Freenews faisait un article le 26 septembre sur ce vote, la ville de Montcuq était largement en tête des suffrages. Une semaine avant la clotûre des votes, la société Hasbro France décidait de masquer les scores pour (hum !) ne pas influencer les internautes dans leur choix.

Pourquoi avoir masqué les votes ? Parce que la société Hasbro avait laissé la possibilité de voter pour une ville « joker » qui ne figurait pas dans la liste prédéfinie qui comportait 44 villes. Si bien que la ville de Montcuq était arrivée en tête de liste et devait ainsi remplacer la rue de la Paix.

La ville de Montcuq devait être sur le plateau de jeu, Hasbro en a décidé autrement en recomposant le plateau en fonction de résultats… non visibles. Mais le directeur Marketing d'Hasbro France a promis qu'un jeu spécial sera dédié à la petite commune du Lot et que le plateau de jeu serait composé des noms de rues de Montcuq.

Autre exemple Strasbourg affichait 9700 votes et était à la 15e place le 26 septembre. Elle termine à la 20e place avec 7281 votes validés. Expliquez moi tout, parce que quelque chose m'échappe.

Certains sont amers, comme les supporters de la ville de Hoenheim qui défendaient ses couleurs et avait, avant « masquage », plus de 11 000 votes et était largement devant Nouméa qui prend la place qui devait lui revenir.

Il reste une opération marketing au goût amer qui a surement gagné son pari en faisant parler du Monopoly mais peut être pas dans le sens où les responsables marketing l'auraient souhaité. Les votants ont la nette impression d'avoir été pris pour des imbéciles.

Retrouvez le précédent article sur ce sujet en cliquant ici

Et également les commentaires sur la région Alsace sur AlsaNews.fr

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

Les commentaires sont fermés.