Les professionnels du cinéma dénoncent les « mensonges de Free »

54

 

C’est presque la guerre entre les fournisseurs d’accès à internet et les industriels du cinéma. Sur un fond de bataille électorale, ils sortent les uns après les autres leurs communiqués de presse sur le sujet (financement du cinéma par les chaînes de télévision, voir les distributeurs de chaînes).

Après Neuf Cegetel et Iliad c’est au tour des organisations professionnelles du cinéma et de l’audiovisuel de sortir le leur…

Les professionnels « s’étonnent de la volonté troublante de Free de passer sous silence le régime fiscal aménagé » dont bénéficient les FAI : ceux-ci profitent d’une TVA réduite à 5,5% (contre 19,6%) sur la distribution de services audiovisuels.

« Dans ce contexte, les organisations professionnelles du cinéma et de l’audiovisuel invitent les parlementaires à ne pas céder aux déclarations outrancières et infondées du groupe Free et à apporter un soutien résolu et unanime à une réforme juste, adaptée et indispensable qui se fait dans le respect des principes de neutralité technologique et fiscal »

Source : PC Inpact

Partager

A propos de l'auteur

54 commentaires

  1. FreeNews a écrit :
    ... du groupe Free ...
    Dommage que Free ne sois pas un groupe, contrairement à Illiad ... Franchement, ils se foutent de la gueule du monde, il voudrait nous faire prendre des vessies pour des lanternes ? C'est limite si ils disent pas que Free leur donne jamais de pognon !

  2. L'audiovisuel .... Tiens une personne de l'UMP vient de rentrer dans le CSA ... Mise en place par les socialistes il y a quelques années ou il n'y avais que des socialistes ... J'ai le pouvoir et je fais ce que je veux meme la ou ca devrait etre apolitique !

  3. Desole mais lever des impots pour le secteur privé.... c'est ce que preche l'industrie de la musique et du cinema. Ils se comportent comme des rentiers je vais pas payer un impots pour les balascos, Philippe Torreton, Joey Star ou Djamel Debouze et autres vedettes du show bizz... Cela illustre bien que en France ce sont les lobbys economiques qui gouvernent et que les citoyens ne sont que des vaches a lait... La coupe est pleine

  4. Messieurs, Je souhaiterais pouvoir produire mon propre contenu audiovisuel, pour le plaisir de l'art et le cas échéant gagner de l'argent ... Mon soucis, est que je suis sans le sous, je manque d'arguement pour convaincre les investisseurs de me financer. Je demande donc la création d'une taxe pour la création individuelle prélevée sur tous les supports de diffusion sur lesquels je souhaiterais être diffusé afin de me financer. En contrepartie, vous aurez l'immense honneur de pouvoir utiliser mes oeuvres, évidemment après avoir discuter des conditions financière vous autorisant à les diffuser. Je ne souhaite pas me lancer dans la vente ou diffusion de ces oeuvres moi même n'étant pas sur de pouvoir en tirer un quelconque profit, merci d'en assumer la charge. MB. PS: peut être oublie-je que vous n'etes qu'un fournisseurs de connectivité, connectivité offrant la possibilité d'échanger toutes données numérique.... Dans ce cas, je préfererais une taxe sur le spam reversé aux usagé en fonction du volume de spam recu, ce spam utilisant vos tuyaux.

  5. Les industriels du ciné ne sont pas contents ? Tiens ! Comme c'est bizarre... Ca ne m'étonne pas du tout.... Quand est-ce que ces gens comprendront que leur manque à gagner (si pour autant il y a "manque à gagner"...) ne vient pas du P2P, mais plutôt du faible pouvoir d'achat ? :/ A moins qu'ils ne l'aient compris, et que ce soit tout bonnement un prétexte à gagner de l'argent facilement...

  6. thenewmoi a écrit :
    L'audiovisuel .... Tiens une personne de l'UMP vient de rentrer dans le CSA ... Mise en place par les socialistes il y a quelques années ou il n'y avais que des socialistes ... J'ai le pouvoir et je fais ce que je veux meme la ou ca devrait etre apolitique !
    Je ne pense pas que Dominique Bodis ait été socialiste...

  7. Une nouvelle fois, c'est l'ignorance des mécanismes de l'économie qui s'affiche au grand jour. Après vérification sur ma facture Free, la TVA appliquée est bien de 19,6 % !! Que Free verse 5,5 % ou 19,6 % de TVA à ces fournisseurs, cela ce traduit par un meilleur en cours de trésorerie pour Free, mais en aucun cas par une réduction de la fiscalité sur les abonnements. En effet Free comme toute société soumise à TVA règle chaque mois à l'Erat une somme qui est égale à la TVA perçue (Sur ces factures clients) moins la TVA payée sur ses factures fournisseurs. La TVA touchée par l'Etat est toujours en fin de compte, quelque soit le régime fiscal des intermédiaires (sauf les micro-entreprises) 19,6 % des la facture payée in fine par le particulier. Mettre face à face ce taux de TVA qui n'a aucun impact sur les profits de Free, et les taxes prélevées d'office sur tous les supports (CD, poste de TV, ordinateurs, réseaux, producteurs de programmes) n'a strictement aucun sens et relève de la pure propagande. Pour ma part je n'utilise l'ordinateur que pour travailler. Etre obligé de payer des taxes pour rétribuer des gratouilleurs de guitare, c'est un hold-up sur mon travail et mes revenus. Que ces gens réclament encore plus est totalement insupportable.

  8. thenewmoi a écrit :
    CSA ... Mise en place par les socialistes il y a quelques années ou il n'y avais que des socialistes ...
    Dominique Baudis est socialiste ? Tiens... il a oublié d'avertir les Toulousains de ce changement !

  9. Un truc simple, pourquoi faut-il toujours que l'utilisateur qui ne demande rien a personne s'en prenne toujours plein la gueule ? Parce que forcement ca va se repercuter sur l'utilisateur, ce serait trop beau sinon...

  10. Réagir sur le forum