Les Oscars du Peer to Peer

0

De peer en peer

En attendant la nomination des Oscars 2009 le programmeur et journaliste indépendant Andy Baio propose une liste des films nominés disponibles sur Internet.

Cette année il y a 24 films téléchargeables sur les 26 inscrits dans la liste des nominés aux Oscars.

Andy Baio est programmeur et journaliste indépendant. Il vit à Portland dans l’état de l’Oregon aux Etats-Unis.
Tous les ans, depuis 2004, il propose de vérifier la disponibilité sur Internet des films se trouvant sur la liste des nominés aux Oscars, et ce faisant un classement est effectué qui sera ensuite comparé aux résultats officiels des Oscars.

Les Oscars ? Vous savez, c’est comme les Césars en France… c’est le prix décerné au meilleur film, acteur etc.

Tous les ans la MPAA (Motion Picture Association off America) tente d’arrêter la diffusion des films nominés, mais rien n’y fait. En 2007, dans ses actions de lutte contre le piratage, elle avait dû renoncer à l’utilisation d’un logiciel baptisé « MPAA University Toolkit » destiné à surveiller les échanges de fichiers – et spécialement les films piratés – dans les universités américaines. Mais la distribution et l’utilisation de ce logiciel avaient été interdites car il allait à l’encontre du droit d’auteur des logiciels sur lesquels il était basé, University Toolkit fonctionnant grâce à Xubuntu qui est lui-même sous licence GPL.

A présent pour pouvoir décrypter la liste des films disponibles il faudra disposer d’un glossaire afin de comprendre la différence entre un film estampillé « cam leak », ce qui correspondrait à un screener (filmé en salle) à la qualité médiocre, ou encore un dvdscr (ou dvd screener) provenant directement du distributeur ou du studio.

La cérémonie des Oscars aura lieu le 22 février 2009.

Source : Iconoval – le réseau des acteurs de l’image en Alsace

Le site « bac à sable » d’Andy Baio : http://waxy.org/2008/02/pirating_the_20_2/

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

Les commentaires sont fermés.