Les FAI devront mettre la main à la poche pour le service public

0

et les FAI vont-ils aller chercher dans la poche de leurs abonnés ?

Le Président de la République a présenté aujourd’hui son projet pour un nouvel audiovisuel public. Essentiellement basé sur le rapport de la commission Copé, la publicité disparaitra progressivement des écrans des chaînes publiques.

Pour combler le vide financier (ou le manque à gagner), l’Etat taxera les recettes publicitaires des chaînes privées, n’exclut pas une indexation de la redevance sur l’inflation (augmentation de la redevance) et réclamera une partie du chiffres d’affaires des FAI.

Les opérateurs de téléphonie et les opérateurs internet devront verser 0,9% de leur chiffre d’affaires. Cela représente 380 millions d’euros. Free avec 1,212 milliards réalisés l’an passé devra verser, à partir de l’an prochain, près de 11 millions.

Cette taxe supplémentaire sur le CA est déjà contestée. Il est à parier que Free (et les autres) ne réagisse pas d’une quelconque façon.

Reste à savoir si ce manque à gagner, les opérateurs seront tentés de le répercuter sur leurs abonnés… en augmentant le prix de l’abonnement, par exemple.

Source : M6Info

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d'avoir la fibre optique ("nom di diou").

Les commentaires sont fermés.