Le plan Besson peut-il faire avancer le dégroupage ?

0

Préparer la France Numérique

Les préoccupations de lecteurs de Freenews seraient-elles aussi les préoccupations des grands serviteurs de l’Etat. Nous pouvons ainsi lire que la première mesure du Plan de Développement de l’Economie Numérique, qui a été dévoilé ce lundi 20 octobre à l’Elysée, inscrit l’accès à Internet pour tous les français comme priorité. Enfin, pour 2012 !

Cela va-t-il accélérer le dégroupage des zones blanches ?
Free apportera-t-il sa contribution ?

Dans ce rapport, nous relevons particulièrement le passage suivant :

… Les opérateurs seront invités à proposer des offres garantissant à l’ensemble des Français, où qu’ils habitent, un accès à Internet haut débit (>512 kbit/s), à un tarif abordable, inférieur à 35 euros/mois. Le débit minimal et le tarif maximal seront actualisés tous les ans. …

Comme expliqué en introduction de ce plan Besson, cela concerne « entre un et deux millions de Français durablement exclus de la société de l’information. »

Free sera-t-il candidat pour proposer une offre ?

Rappelons que la technologie WiMax est une technologie utilisée pour répondre à ce besoin et que Free dispose justement d’une licence au plan national. Mais le challenge pourrait se placer plutôt au niveau du tarif mensuel imposé par ce plan : inférieur à 35 €.

Les NRA HD répondent aussi à ce besoin et free est déjà présent sur ce créneau. A voir aussi les possibilités avec les NRA ZO.

Affaire à suivre donc !
L’appel à candidature sera lancée en 2009 avec objectif pour le gouvernement d’instaurer un « service universel » d’accès au haut débit pour le 1er janvier 2010.

Note :
Pour mémoire, la décision 49 du rapport Attali, remis au président en janvier 2008, proposait « De garantir une couverture numérique optimale en 2011 » par « l’accès à un débit minimum de 10 Mégabits par seconde à Internet. » Il est vrai que dans le rapport Attali le coût de ce service n’était pas évoqué.

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.