Le pacte du logiciel libre

0

Après l'élection présidentielle, voici les législatives ! Le site APRIL avait déjà « sévi » auprès des candidats de la présidentielle les invitant à s'exprimer sur le sujet.

Aujourd'hui, c'est auprès de nos futurs députés que le site les encourage à signer le pacte du logiciel libre.

 

Communiqué :

Le Pacte du Logiciel Libre est un document simple permettant aux électeurs de savoir quel candidat dans leur circonscription a perçu les enjeux du Logiciel Libre, et s'est engagé en conscience à promouvoir et défendre les libertés qui y sont associées.

Les logiciels libres sont des logiciels qui peuvent être librement utilisés, copiés, modifiés et redistribués par tout un chacun en toute légalité. Ils se sont largement diffusés ces vingt dernières années. Le Logiciel Libre est une opportunité pour le public, la France et l'Europe mais de nombreuses menaces pèsent sur son avenir.

« Le Pacte du Logiciel Libre s'inscrit dans une double démarche citoyenne : fournir une base au dialogue entre les citoyens et les élus avant les élections autour des enjeux du Logiciel Libre ; disposer d'engagements clairs pris en conscience » a déclaré Benoît Sibaud, président de l'APRIL.

Des argumentaires synthétiques ont été rédigés pour permettre à chacun d'aller à la rencontre des candidats. D'autres plus étoffés sont aussi disponibles pour ceux qui souhaitent approfondir.

Les coordonnées des candidats sont disponibles sur le site candidats.fr qui permet aussi un suivi des actions engagées pour chaque candidat. Les internautes sont invités à aider à maintenir ces informations et à reporter leurs propres actions.

Les candidats ayant signé le pacte sont invités à le signaler sur leur site à l'aide d'un macaron « J'ai signé le Pacte du Logiciel Libre ».

L'APRIL invite les formations politiques, les associations et les syndicats à signer également le Pacte du Logiciel Libre.

Le communiqué de l'APRIL

Le pacte du logiciel libre

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d’avoir la fibre optique (« nom di diou »).

0 commentaire

    Réagir sur le forum