Le filtrage en question

0

Où il est à nouveau sujet du filtrage des sites pédopornographiques… Free clame ne pas vouloir céder au pouvoir public en mal d’effets d’annonces.

Un nouvel éclairage est apporté aujourd’hui par le site Pcinpact à propos des techniques de filtrage.

Pcinpact décrit d’abord le contexte imposant la mise en place du filtrage des sites en question. Face à cela Free souhaite sortir du cadre émotionnel généré par le sujet et a procédé à une analyse technique des solutions envisagées. Car il appartient aux fournisseurs de déterminer le système de filtrage.
Et c’est là où le bas blesse. Pcinpact a contacté la direction de Free qui aurait déclaré : « Les réseaux mis en œuvre chez les opérateurs, desservant des millions d’abonnés et hautement critiques pour la sécurité nationale, ne sont pas des laboratoires d’expérimentations pour pouvoirs publics en mal d’effets d’annonce ».

La suite de l’article fait un inventaire des solutions pour terminer son analyse en préconisant un filtrage par un contrôle parental installé sur les machines de l’utilisateur final.

Un article à suivre en cliquant sur ce lien : Free ne veut pas entendre parler de filtrage et explique pourquoi

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

Les commentaires sont fermés.