L’ARCEP réagit au slamming

18

 

L’ARCEP a publié aujourd’hui un communiqué de presse afin d’informer les consommateurs qu’en cas de slamming (« écrasement à tort ») de votre accès internet, les opérateurs sont obligés de rétablir leurs services gratuitement et dans les meilleurs délais.

En effet, une augmentation du nombre de slamming a été constatée par l’Autorité.

Le communiqué indique également que l’ARCEP travaille actuellement avec France Telecom et les opérateurs tiers afin d’améliorer les processus.

Si vous êtes un abonné Free victime de slamming, la marche à suivre est disponible sur le nouveau site Assistance Free > Ecrasement de ligne, à savoir un numéro gratuit à votre disposition et un formulaire à renvoyer. De plus, Free annonce introduire une action en justice contre l’opérateur ayant écrasé la ligne.

En aout 2006, Free avait dénoncé le slamming dans un communiqué de presse.

Partager

A propos de l'auteur

18 commentaires

  1. "De plus, Free annonce introduire une action en juste contre l'opérateur ayant écrasé la ligne." C'est quoi une action en juste ? :) C'est pour dire que FT était juste dans ses propos ? Dans ce cas c'est pas la bonne action à introduire... hi hi

  2. Muzikals a écrit :
    Il serait interessant d'avoir des chiffres sur les operateurs qui slamment le plus.....
    C'est pas très dur à deviner ^^
    Des noms ! Donnes des noms ! :twisted: ;)

  3. Si ils ne câblaient les lignes qu'en présence de la signature de l'abonné (à comparer avec une apportée à France Telecom par exemple), ce genre de choses n'arriverait pas.

  4. Comment savoir que l'ont est victime de slamming ? Mes beaux-parents sont chez un des opérateurs connus pour le pratiquer (une certaine blonde ...), et ils ont de sacrées problème depuis près de 2 mois ... en fait il y a une syncro adsl, mais plus de syncro ATM ... quand on appelle le FAI, après une recherche de panne, il ont plusieurs réponses : - ont va lancer une expertise ( 5 lancée depuis début décembre, jamais aucun résultats) - on répare dans les 6 semaine - ont arrange ça dans les 2 jours - on vous raccroche au nez ... effectivement, deux ou trois fois, la connexion était rétablie, mais au bout de 1 ou 2 jours, rebelote ... est ce que ça peut ressembler à du slamming ?

  5. Chenillardvert a écrit :
    Si ils ne câblaient les lignes qu'en présence de la signature de l'abonné (à comparer avec une apportée à France Telecom par exemple), ce genre de choses n'arriverait pas.
    La signature, ça reste pas évident à comparer. Déjà que la comparaison du titulaire posait énormément de problèmes avec FT ... (manque un tiret, un espace, ...)

  6. Réagir sur le forum