L’ARCEP réagit au slamming

0

 

L’ARCEP a publié aujourd’hui un communiqué de presse afin d’informer les consommateurs qu’en cas de slamming (« écrasement à tort ») de votre accès internet, les opérateurs sont obligés de rétablir leurs services gratuitement et dans les meilleurs délais.

En effet, une augmentation du nombre de slamming a été constatée par l’Autorité.

Le communiqué indique également que l’ARCEP travaille actuellement avec France Telecom et les opérateurs tiers afin d’améliorer les processus.

Si vous êtes un abonné Free victime de slamming, la marche à suivre est disponible sur le nouveau site Assistance Free > Ecrasement de ligne, à savoir un numéro gratuit à votre disposition et un formulaire à renvoyer. De plus, Free annonce introduire une action en justice contre l’opérateur ayant écrasé la ligne.

En aout 2006, Free avait dénoncé le slamming dans un communiqué de presse.

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.