La SPPF à la découverte d’Internet

0

Près de deux ans après le lancement du service de mise en ligne de fichiers dl.free.fr (seule annonce officielle), la Société civile des Producteurs de Phonogrammes en France (SPPF) découvre 'avec stupéfaction' ce service, et le pointe du doigt comme l'acteur d'un nouvel essor au piratage.

Le communiqué, aux faux airs de poisson d'avril, parait pourtant sérieux. La SPPF ne plaisante pas lorsqu'elle parle donc de 'nouvel outil'…

Dans quelques années, il est probable que de tels organismes entendent parler de graveurs CD ou, pire : de Peer2Peer !

Si la forme du communiqué de presse fait sourire, le fond est en réalité un peu moins amusant, et les FAI ont probablement de quoi s'inquiéter.

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.