La Poste propose l’impression 3D grand public

6

L’impression 3D, véritable marotte de geeks qui y voient une multitude d’usages potentiels, peut-elle se transformer en service attractif pour le grand public français ? C’est en tout cas le pari que fait La Poste.

Le groupe a équipé de se lancer dans l’impression 3D à destination de tout un chacun. Il entend ainsi proposer au public l’impression d’objets tels que des coques de smartphones. Un catalogue d’objets courants sera ainsi directement proposé aux utilisateurs des imprimantes. Toutefois, les utilisateurs plus avertis pourront évidemment amener leurs propres fichiers à imprimer sur place.

Les tarifs sont disponibles sur place. À titre indicatif, il en coûtera environ 30 € pour l’impression d’une coque pour smartphone personnalisée.

Pour le moment, seuls trois bureaux de poste sont équipés : Boulogne-Billancourt Hôtel-de-Ville, Paris Bonne-Nouvelle et Paris La Boétie.
Deux postiers par emplacement ont été spécifiquement formés à cette nouvelle technologie. La Poste se donne six mois dans ces bureaux témoins, avant de décider si elle décide de poursuivre l’expérience à plus grande échelle.

via Le Monde

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

6 commentaires

  1. Alors on récapitule :
    - Courrier
    - Colis
    - Banque
    - Assurance
    - mvno (portable)
    - magasin (timbre, téléphone, enveloppe, etc...)
    - aide à la personne (on vous explique tous à la poste, ça prend juste 4H)
    Et j'en oublie ^^
    Et maintenant ils vont faire de l'impression 3D (pour 10fois plus chère), ils font les reliures aussi ?
    Au lieu de démultiplier les services et offres, ils feraient bien d'utiliser le nombre de guichet dont ils disposent en recrutant du personnel, car on a tous vue 1 guichet d'ouvert sur 3 en moyenne
    Ils devraient également un peu ménager leur personnel car le multitâche c'est rarement efficace.

  2. C'est clair!
    Vu le temps que ça prend à imprimer un petit truc en 3D, ils vont en faire combien par jour??? 2?3?
    Bonjour la rentabilité!
    A chaque fois qu'un client va vouloir le faire, y'aura déjà une pièce à se faire, faudra revenir, etc... bref, ça va être catastrophique leur idée.
    Les mecs qui veulent utiliser ça ne vont pas tarder à directement s'en acheter une!
    Ca commence à 1500 euros aujourd'hui, donc ça devient très intéressant.

  3. Quelle bêtise ces commentaires ! Commencez par vous informer au lieu de dire ce qui passe dans le vide entre vos oreilles ! C'est vrai qu'"impression 3D" est un mauvais terme car il ne connote pas tout ce que cette révolution va provoquer. Quant aux contraintes, vous êtes hallucinants : on dirait les commentaires sur les tunnels des premiers chemins de fer, supposés tuer les passagers. Consternant.  :) :) :)

  4. Réagir sur le forum