La liste des nouveaux noms de domaines

2

L’Icann a reçu de plus de 1900 demandes pour de nouvelles extensions sur le web. La France compte 54 demandes d’extensions sur près de 2 000 au niveau mondial. La liste a été dévoilée.

Les noms de domaines vont pouvoir s’étendre au delà des extensions .fr, .com etc.

Voici la répartition au niveau mondial :

Amérique du Nord : 911 – Europe : 675 – Asie : 303 – Amérique Latine et Caraîbes : 24 – Afrique : 17. 116 dans un autre alphabet que Latin.

La France a déposé 54 domaines. La marque L’Oréal est le postulant français le plus gourmand avec 14 extensions demandées.

Citons parmi les postulants français, la Ville de Paris qui souhaite acquérir l’extension « .paris », la région Bretagne avec un « .bzh », l’Alsace avec un « .alsace », la Corse avec un « .corsica » et enfin, l’Aquitaine avec un « .aquitaine ».

Les opérateurs Orange et SFR déposent leur extension « .orange » et « .sfr ».
L’extension « .free » a été déposée par cinq postulants, mais pas par l’opérateur. Un arbitrage sera donc nécessaire pour déterminer le futur propriétaire. OVH, l’hébergeur et opérateur, dépose également un « .ovh ».

Pour les télévisions on note un « .canalplus » et « .arte ».

Voir la liste complète en cliquant ici.

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

2 commentaires

  1. C'est la fin du commencement… et un changement historique dans le paysage Internet. Un véritable enjeu pour les marques qui ont besoin d’avoir un plan. Le vrai travail commence aujourd'hui pour les propriétaires de marques car ils pourront contester l'attribution des nouvelles extensions qui les concernent. Ils doivent mettre en place des stratégies pour se protéger face à une zone d’abus potentiel considérablement élargie.
    Lors de la conférence de presse, nous avons enfin découvert les nouvelles extensions gTLD, même si nous devons encore attendre pour voir lesquelles seront approuvées. Le premier lot de résultats sera disponible en janvier l'année prochaine et les nouveaux noms de domaines gTLD de ces nouvelles extensions vont commencer à émerger au cours du premier trimestre de 2013.
    L'enregistrement défensif était un problème-clé discuté : un des gTLDs mentionnés pendant la conférence était .sucks. Il est possible que si les propriétaires de marque n'enregistrent pas leur nom sous .sucks, quelqu'un d'autre le fasse à leur place, en ne leur laissent aucun recours…
    MarkMonitor va annoncer dans les prochains jours un certain nombre de mécanismes pour aider les propriétaires de marques à faire face à ces nouveaux défis.

  2. Réagir sur le forum