La Fondation Apache récupère OpenOffice

0

Oracle ô desespoir

Deux ans après avoir racheté Sun Microsystems, dont Open Office faisait partie, Oracle confie la suite bureautique à la Fondation Apache. Vivement critiqué pour l’absence de réel projet communautaire, Oracle a décidé de tourner la page.

Avec LibreOffice qui prend de l’ampleur, des mises à jour et des évolutions qui se sont fortement ralenties, est-ce que Open Office n’est pas condamnée ?

Quoi qu’il advienne, Oracle va laisser la marque Open Office (OOo). IBM (dont sa suite Lotus Symphony s’appuie sur OOo) apportera son soutien, y compris financier si nécessaire à la Fondation Apache pour continuer à développer le projet.

Du côté de The Document Foundation, la réaction est plus mesurée. Et se pose la question de la co-existance des deux projets au sein de la même communauté. LibreOffice est en pleine expansion, Open Office stagnait depuis plusieurs mois… la reprise risque d’être difficile. En tout cas, il y a quand même un fort intérêt à continuer de développer le format « ouvert » (et libre) ODF en concurrent avec l’OpenXML de Microsoft.

Source : GenerationNT

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d'avoir la fibre optique ("nom di diou").

Les commentaires sont fermés.