IPODAH contre HADOPI

0

La guerre ne fait que commencer…

HADOPI a fait couler beaucoup d’encre depuis l’automne dernier. Le but de cette loi n’était-elle pas de faire parler d’elle avant tout et de faire peur plus que d’être efficace ?

Dans ces temps modernes où la communication est reine, l’image est le centre de l’information. Ça a été grandement le cas pour HADOPI qui a déchaîné les passions, mais force est de constater que la réalité maintes fois réaffirmée par de nombreux acteurs (dont Xavier Niel par exemple) n’a pas été entendue.

Hadopi a fait couler beaucoup d’encre depuis l’automne dernier. Le but de cette loi n’était-elle pas de faire parler d’elle avant tout et de faire peur plus que d’être efficace ?
Dans ces temps modernes où la communication est reine, l’image est le centre de l’information. Ça a été grandement le cas pour HADOPI qui a déchaîné les passions, mais force est de constater que la réalité maintes fois réaffirmée par de nombreux acteurs (dont Xavier Niel par exemple) n’a pas été entendue.
Le principal problème est que toute la chaîne de sanctions repose sur votre adresse IP (l’équivalent de votre plaque de voiture pour les radars automatiques). Or cette adresse IP est facilement falsifiable par n’importe quel internaute. Des dizaines de logiciels fleurissent, promettant une identité masquée.


Freenews a testé pour vous PeerToMe. Le résultat obtenu est en effet impressionnant, à un tel point qu’en oubliant la présence de ce logiciel, il nous a été impossible d’accéder à certaines pages réservées aux adresses IP Free.
Aucune configuration manuelle de proxy dans les logiciels utilisés via Internet. Pas ou peu de ralentissements au niveau du surf même aux heures de pointes. Indisponibilité parfois pour accéder au serveur mail SMTP rendant tout envoi de mail impossible.

D’autres solutions existent, notamment avec l’aide d’un tunnel sécurisé (VPN).
Nous vous avons déjà parlé du projet IPREDator en Suède pour contrer l’équivalent de notre HADOPI. C’était à prévoir la France possède désormais son IPODAH (lisez à l’envers). Un service qui est en train de se mettre en place « permettant de se connecter à Internet de manière sécurisée et anonyme en utilisant un VPN ».



« IPODAH remplace l’adresse IP de votre connexion Internet existante par une adresse IP anonyme à travers un VPN chiffré. Les données traversent donc le réseau de votre fournisseur d’accès, hotspot Wifi ou toute autre connexion non sécurisée sans pouvoir être interceptées ni filtrées. IPODAH ne garde aucune trace des données qui transitent par son réseau, vous assurant donc une confidentialité maximale ».

Si la création du groupe PirateBay compte déjà plus de 100 000 inscrits, notre IPODAH promet de remporter un large succès également.

Madame Albanel, n’ayez crainte, les internautes trouveront bien le bon « Firewall » dans leur openoffice…

- Site d’IPODAH

- Site de PeerToMe

- Très bon article de ZATAZ sur les « faux » vrais sites de téléchargements

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d'Administration de l'association. Je bosse dans un service d'expertise technique d'Enedis à Tours. Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses ! Freenaute de la première heure, j'ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l'ADSL. Un vrai Freenaute historique...

Les commentaires sont fermés.