Hoax et sémantique…

3

Rendez-vous mensuel Hoaxbuster.com

Freenews vous propose, en partenariat avec Hoaxbuster.com, de faire régulièrement le point sur les hoax, ces canulars du web qui vous pourrissent la boîte mail.

Une fois par mois, Nico reviendra donc sur les hoax qui ont fait l’actualité, sur des exemples célèbres, le tout sans oublier la pédagogie… car, à ce sujet, personne n’est jamais trop prudent ! Bonne lecture.


Victoire !



Ce n’est pas sans une certaine émotion que nous apprenons qu’un nouveau mot vient de faire son entrée dans le dictionnaire.

Oui, c’est désormais officiel, hoax est une des 90 entrées du Dictionnaire Illustré – Le Robert 2011 !

Quelques uns des autres termes informatiques également concernés : buzz, nerd, post, streaming, rfid, wiki

Au premier janvier, il sera donc autorisé d’utiliser le mot hoax sans avoir l’impression de tordre le cou à la langue de Molière. Je pense que vous pouvez être de vrais rebelles et que personne ne vous en voudra de l’utiliser dès à présent 😉

Une forme de reconnaissance pour HoaxBuster.com qui a francisé ce mot en 1999 et dont l’action perdure maintenant depuis plus d’une décade.

C’est l’occasion de revenir sur les termes propres à la propagation de messages sur la toile car ils sont souvent mal employés, l’abus de langage étant courant.

Petit lexique simplifié

– Hoax = canular informatique, terme générique décrivant un message transféré ou posté (oui, j’ai le droit d’utiliser ce mot maintenant !) par les internautes en toute bonne foi mais qui s’avère totalement ou partiellement faux.

– Chaîne de lettres ou lettre-chaîne = message motivé par un appel au transfert pour une chaîne de solidarité ou un gain de fortune (Chain letter en anglais). Bien évidemment, vous n’y gagnerez rien ! Pas plus que la personne impliquée car aucune chance de comptabiliser les emails même pour une bonne cause, cette technologie n’existant tout simplement pas !

– Glurge, variante de la chaîne de lettres = histoire sirupeuse, souvent mélodramatique et pleine de sensiblerie, qui va jusqu’à mettre mal-à-l’aise le lecteur (ex : Pétition MADD).

– Légende urbaine = terme traduit de l’anglais (Urban legend) décrivant une histoire moderne basée sur l’inconscient collectif et le folklore. Les narrateurs se l’approprient, créant toujours plus de variantes. Véronique Campion-Vincent, sociologue, lui avait donné le nom beaucoup plus significatif « d’histoire exemplaire » avant que le terme anglo-saxon ne se répande dans les années 1980.

Ne pas confondre les légendes urbaines avec « les idées reçues » comme l’a récemment fait un animateur sur Virgin Radio (à propos notamment de la teneur en fer dans les épinards).

Marketing viral = Méthode publicitaire consistant à s’appuyer sur les internautes qui vont se faire les ambassadeurs d’une marque (souvent à leur insu) par email et sur les réseaux sociaux. Ex : on apprécie une vidéo que l’on transfert à tous ses contacts mais le film est en fait conçu pour promouvoir une marque.

Ne pas confondre avec une chaîne de lettre diffamante qui vise à déstabiliser une société ou une personnalité publique.



Phishing ou hameçonnage = message d’arnaque envoyé en masse redirigeant l’internaute vers un faux site de banque ou de service (eBay, PayPal…) en tout point identique à l’original dans le but de récupérer ses identifiants pour une escroquerie.

– Spam ou pourriel = message non sollicité ventant les mérites d’un produit commercial qu’il soit légal, illicite ou contrefait.

– Scam = message d’arnaque envoyé en masse, le plus courant étant le scam africain par le biais duquel un escroc tente d’appâter une victime crédule en ciblant sur l’amour ou la cupidité. NE JAMAIS REPONDRE, certains arnaqueurs sont organisés en véritable mafia et peuvent avoir beaucoup d’influence.

– Virhoax ou faux-virus = message d’alerte au super-virus-méga-destructeur…

Sinon, quoi de neuf ?

Lettre aux parents méchants : une neuropsy vous parle

La lettre aux parents méchants qui fait le tour du Net a-t-elle vraiment été écrite par une neuropsychologue ?
Bien sûr que non.

=> Lire l’article

Octobre 2010, 823 fois extraordinaire : Ô temps ! suspends ton vol

Pour ceux qui cherchent un bon moyen de se dé-crédibiliser en société, pas de soucis, Internet est là pour ça… aussi !
Octobre 2010 comporte effectivement 5 week-ends complets mais cette occurrence est fréquente.

=> Lire l’article

Bébé leucémique : Bufala Debile !

Le message paraît salutaire : « avec FaceBook, sauvez un bébé leucémique… »

Là encore, la réalité est toute autre car un hôpital ne peut plus travailler dans de bonnes conditions !
En effet, l’hoax se répand, les internautes appellent et le standard sature.

=> Lire l’article

BFM TV victime d’un hoax : réalité augmentée à l’antenne

La fiction dépasse la réalité : Kuing Yamang refait parler de lui…
Et cette fois, sa fausse interview est reprise à l’antenne de BFM TV !

=> Lire l’article



Dix commandements de HoaxBuster : les tables de la loi

Vivez-vous dans le péché sans vous en rendre compte ? Pour le savoir, lisez nos dix commandements…

=> Lire l’article

Hadopi.. ratages ? HaDoTrois, feu !

Les premiers emails de l’Hadopi seraient-ils partis ? De nombreux internautes auraient déjà reçus des amendes pour téléchargement illégal…
Nous avions abordé le sujet dans notre dernier article Freenews, voici notre analyse.

=> Lire l’article

En vous souhaitant d’excellentes fêtes de fin d’année.

Nico pour HoaxBuster.com

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. Etonnant, ce besoin en France de vouloir tout soumettre, et donc la langue, a une autorité plénipotentiaire ! En quoi le fait qu'un nouveau terme apparaisse dans le Robert "autorise" à l'utiliser "à partir du 1er janvier prochain" ??? Quid du Larousse alors ? et du Littré ? Quel sacro-saint traitement appliquer alors au dictionnaire de l'Académie Française et ses airs d'Arlésienne ? Et les Québécois, comment font-ils ? Tout cela pour dire que la langue est un outil qui appartient à ceux qui l'utilisent, dans le but de se comprendre. Libre aux mêmes de jouer avec, s'en amuser, la détourner, etc. Il y a des règles, mais in fine c'est toujours l'usage qui a raison. La meilleure preuve en est avec ces ajouts, auxquels seul l'usage a donné droit de cité.

  2. Fourvin a écrit :
    Etonnant, ce besoin en France de vouloir tout soumettre, et donc la langue, a une autorité plénipotentiaire ! En quoi le fait qu'un nouveau terme apparaisse dans le Robert "autorise" à l'utiliser "à partir du 1er janvier prochain" ??? Quid du Larousse alors ? et du Littré ? Quel sacro-saint traitement appliquer alors au dictionnaire de l'Académie Française et ses airs d'Arlésienne ? Et les Québécois, comment font-ils ? Tout cela pour dire que la langue est un outil qui appartient à ceux qui l'utilisent, dans le but de se comprendre. Libre aux mêmes de jouer avec, s'en amuser, la détourner, etc. Il y a des règles, mais in fine c'est toujours l'usage qui a raison. La meilleure preuve en est avec ces ajouts, auxquels seul l'usage a donné droit de cité.
    Oui et c'est tant mieux, sinon le Francais devrait langue morte...

  3. Oui mais s'adapter ne signifie pas nécessairement englober purement et simplement, une langue peut s'enrichir en intégrant des mots étrangers, mais elle doit aussi de temps en temps forger ses propres mots, sinon, autant l'abandonner purement et simplement et passer au globish (qui soit dit en passant menace de plus en plus l'anglais d'Oxford mais aussi de New-York);

  4. Réagir sur le forum