Google ferme ses services jugés « non rentables »

6

C’est la crriiiiiiiise

Google victime de la crise économique ? En tout cas, l’éditeur ferme plusieurs services : Google Catalog Search, Dodgeball et Jaiku. Google Vidéo, Google Notebook et Google Print Ads sont freinés sans pour autant être arrêtés.

Il en va aussi de son personnel, 100 recruteurs vont quitter Mountain View et 70 ingénieurs seront « réaffectés ».

Certes, il ne s’agit pas de services très connu :
Google Catalog Search est un service de recherche dans des catalogues.
Dodgeball est un service de réseau social par mobile. Et Jaiku est un système de microblogging (les connaisseurs apprécieront).

Pour Google Vidéo, la raison est simple : autant laisser fonctionner sa filiale « Youtube ». Pour l’instant, les vidéos déposées sur Google Vidéo ne seront pas déplacées vers Youtube. Par contre, le système de recherche (video.google.com) perdurera.

Google Notebook était un système de partage de documents et d’agenda en ligne. Plus de développement sur cette application, juste de la maintenance. Google va plébisciter GMail et Google Docs.

Google Print Ads était son modèle de publicité pour la presse écrite. Quelques journaux avaient des publicités « Print Ads » tel que le New York Times, le Los Angeles Times, le Chicago Tribune et le San Jose Mercury News. Ces journaux ne subiront pas ces effets et se recentreront sur la publicité presse « traditionnelle ». Par contre, Google TV Ads et Google AdSense for Audio, services similiaires à Print Ads sont également sur la sellette.

Source : Echos du Net

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d’avoir la fibre optique (« nom di diou »).

6 commentaires

  1. Réagir sur le forum