Google augmente les ruptures ?

5

A l’ère du tout numérique et technologique, on n’imagine pas de devoir divorcer à cause de son portable et pourtant Google pourrait bien jouer un rôle…

La confiance est un point essentiel en amour, elle permet un certain degré de liberté, mais les avancées technologiques d’aujourd’hui permettent de surveiller sa moitié discrètement.
Découvrez ce qui pourrait faire augmenter le taux de divorce dans les mois à venir.

Vous même, ou votre moitié vous servez d’un téléphone portable, d’un Smartphone Nokia, Blackberry ou même d’un iPhone ?
L’application Google Latitude via l’application Google Maps pour mobile semble être un plus dans votre vie et surtout bien pratique dans certaines occasions. (C’est un logiciel capable de vous indiquer les coordonnées géographiques de vos contacts, en temps réel pour suivre par exemple les mouvements de son enfant, savoir ou se trouve votre ami. Il suffit de l’activer sur votre téléphone, et il s’oublie complètement. Un vrai logiciel espion capable de vous suivre à la trace, sans s’en rendre compte).

Sans forcement penser à l’adultère, il se peut que l’on « oublie » d’expliquer à son conjoint certains détails de la vie. (Détour chez un pote, chez une amie, un client) Et si grâce à cette application qui semblait anodine, votre moitié vient à douter de votre honnêteté ? Comment expliquer simplement un détour du fait de travaux sur la rocade ? Les exemples sont nombreux voir infinis…


Évidemment, avec la confiance, votre moitié ne vous espionnera pas, évidemment vous êtes toujours irréprochables et sans le moindre jardin secret, c’est peut être demain votre employeur qui aimerait sous prétexte d’une meilleure efficacité savoir où vous êtes et ce que vous faites. (Rappelons que des forfaits Pro-perso font déjà le lien entre la vie privée et professionnelle).

C’est ainsi qu’un petit peu plus chaque jour, la technologie grignote vos libertés. Attention pour demain, divorce en vue pour les couples jaloux !!

nota : Toute personne s’étant reconnue est priée de couper son téléphone portable 🙂

- Site de Google Latitude

- Vidéo explicative

Source : dragiweb

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d’Administration de l’association.
Je bosse dans un service d’expertise technique d’Enedis à Tours.
Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses !
Freenaute de la première heure, j’ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l’ADSL. Un vrai Freenaute historique…

5 commentaires

  1. C'est bien mais ils oublient juste de dire que Google Latitude permet d'indiquer à tout moment qu'on ne souhaite pas être localisé, ou bien d'indiquer un lieu manuellement dans lequel on ne se trouve pas réellement. De toute façon c'est une application qu'on installe de son plein gré, et il faut confirmer à plusieurs reprises avant d'activer la géolocalisation automatique et permanente. Du coup, le discours liberticide sous-jacent en prend un sacré coup.

  2. yoann007 a écrit :
    C'est bien mais ils oublient juste de dire que Google Latitude permet d'indiquer à tout moment qu'on ne souhaite pas être localisé, ou bien d'indiquer un lieu manuellement dans lequel on ne se trouve pas réellement. De toute façon c'est une application qu'on installe de son plein gré, et il faut confirmer à plusieurs reprises avant d'activer la géolocalisation automatique et permanente. Du coup, le discours liberticide sous-jacent en prend un sacré coup.
    En tout cas c'est super pour surveiller les gamins

  3. N'importe quoi la news complètement à l'ouest. Vous suivre à la trace sans s'en rendre compte ??? pas vraiment en fait, déjà oui ya un bon gros paquet de sécurité, et ne marchant que sur certains téléphones ben, le nombre de contacts avec le bon téléphone et un abonnement illimité est extrêmement réduit. Ensuite avant de vous suivre a la trace, faut deja lancer google maps et accepté d'etre suivi a la trace. Ensuite il faut dire en quittant, si si, continuez quand meme de me suivre a la trace, enfin, il faut ensuite laisser la connexion internet ouverte en permanence. Bref, rien a voir avec ce délire psychodramatique disproportionné.

  4. Réagir sur le forum