Gamot : rôle et fonctionnement

27

Comment fonctionne le Gamot ? Alexandre Archambault répond à un internaute sur usenet. Réponse remise en forme par FreeNews.

FreeNews : Le Gamot est le Guichet d’Accueil Maintenance Opérateur Tiers, en gros le SAV de France Telecom pour les autres opérateurs.

AA :
C’est une chambre d’enregistrement dont la valeur ajoutée en dégroupage (car en IP/ADSL, c’est plus évolué, car ils ont accès à la supervision DSLAMs & BAS de FT) se limite au contrôle de validité de la signalisation (opérateur habilité à émettre telle signalisation sur telle ligne portant sur telle offre) et de sa transmission auprès des Unités Réseaux concernées.

Donc une fois que la signalisation SAV est validée, le GAMOT la dispatche ensuite auprès de l’Unité Réseau concernée, qui la relaye après auprès du NRA de rattachement de la ligne testée qui va alors tester la ligne.

Et le test nominal en dégroupage reste le test de synchro, ie le technicien shunte la ligne au niveau de la réglette d’abonnés pour la raccorder sur sa malette de test (un filtre, un combiné téléphonique, un modem STH). Si tonalité téléphonique OK et synchro détectée, FT en conclu que tout va bien donc STT renvoyée dans les gencives de l’opérateur.

Or en dégroupage, le test de synchro est certes nécessaire, mais nullement suffisant pour vérifier notamment le bon alignement, car si la ligne synchronise, cela n’implique nullement qu’elle synchronise avec un DSLAM Free sur le bon plot de renvoi.

Internaute : D’ailleurs, le fait qu’ils ne testent que la synchro, pas même la vitesse de celle-ci, implique qu’ils sont infoutus de détecter une inversion entre DSLAM FT et Free, par exemple, ce qui explique parfois les retours STT de ces cas.

AA :
CQFD.

C’est pourquoi FT, consciente des limites des procédures actuelles, réfléchit depuis plusieurs mois en concertation avec les opérateurs concernés à une adaptation des process en vue d’un traitement plus efficace et rapide des problématiques erreurs de câblage. Ne serait-ce que pour ses propres besoins (Ligne TV), FT commence à être confrontée à ces problématiques, avec une ligne censée être renvoyée sur une réglette Ma Ligne TV et qui continue de rester sur une reglette IP/ADSL.

Une première étape a consisté, pour Free, à mettre à la dispo de FT une interface lui permettant d’accéder aux logs DSLAMs. Ainsi, dans le cas du test de synchro, le technicien après avoir constaté la synchro appelle le serveur idoine, rentre le numéro de la ligne testée : le
serveur va alors fouiller dans les logs DSLAMs correspondant à la ligne testée, et s’il annonce « ligne synchronisée » avec un affaiblissement cohérent avec une lignes shuntée – dans les 7/10 dB -, tout est effectivement OK. Par contre, si le serveur retourne « ligne non synchronisée » ou « ligne synchronisée » avec un affaiblissement incohérent, c’est signe d’une inversion, à savoir que la ligne mesurée en réglette d’abonnés n’arrive pas vraiment au bon endroit sur la reglette dégroupage. Mais pour l’instant, en application du principe « Not Invented Here », FT réserve sa décision quant à une généralisation de ce procédé.

Car avec la Freebox V3, qui fonctionne aussi bien sur ligne dégroupée que sur lignes non dégroupée, et qui dispose d’un afficheur lui permettant de retourner des infos utiles en cas de test, on tient de nouvelles pistes de SAV. Là aussi, reste à convaincre FT que même si c’est pas sorti de leurs labos, ça peut arranger tout le monde en simplifiant la vie de beaucoup.

Par ailleurs, même si à titre nominal FT n’effectue aucun test à la production, la diversification des offres (dégroupage / IP/ADSL à plusieurs classes de débits) et le lancement d’offres à haut niveau d’exigence (Ma Ligne TV) amène FT à effectuer des tests ciblés à la production, allant bien au-delà du simple test de synchro. Mais cela
reste pour l’instant du ponctuel. Dont la généralisation serait alors inductrice de coûts, coûts qui seraient répercutés sur les tarifs du dégroupage (cf. art. D.99-24 du Code des postes et télécommunications) et donc in fine sur le consommateur d’une façon ou d’une autre.

Source : proxad.free.adsl.degroupage

Partager

A propos de l'auteur

27 commentaires

    Réagir sur le forum