Freeks s’intéresse à tous les FAI

17

L’association Freeks vient d’annoncer par le biais d’un communiqué qu’elle changeait d’orientation pour étendre son champ d’action à tous les fournisseurs d’accès à Internet français.

Freeks s’est toujours consacré à la résolution de litiges avec Free, quitte à adopter des positions parfois considérées comme extrémistes par d’autres membres de la communauté. Néanmoins, cette situation est peut-être en train de changer, et l’ouverture de l’association aux autres fournisseurs en est un signe.

L’association s’oriente désormais vers l’aide technique et juridique et la défense des consommateurs d’Internet, d’une manière plus généraliste qu’auparavant, comme l’indique son slogan : la défense des internautes.

Extrait du communiqué : « L’association a désormais décidé d’étendre son activité en s’ouvrant à tous les fournisseurs d’accès à Internet, évoluant ainsi vers le multi-FAI et tous leurs abonnés. Les principaux fournisseurs d’accès à Internet (FAI) français présentent une certaine similitude dans la plupart des problèmes techniques et litiges rencontrés par leurs clients. Dans ces domaines, Freeks, comme elle le fait depuis des années pour les Freenautes, offre désormais son assistance technique et juridique à l’internaute quel que soit son fournisseur d’accès à Internet. »

Source : Freeks

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

17 commentaires

  1. J'ai jamais aimé Freeks qui au final fait le jeu de la 'tout judiciarisation'. Bizarre en tout cas leur revirement. Ont-ils finalement payé leur 'ligne éditoriale' extrémiste, ou bien c'est signe d'une baisse du nombre de plaintes envers Free qui plombe leur tirroir caisse ?

  2. nouknouk a écrit :
    J'ai jamais aimé Freeks qui au final fait le jeu de la 'tout judiciarisation'. Bizarre en tout cas leur revirement. Ont-ils finalement payé leur 'ligne éditoriale' extrémiste, ou bien c'est signe d'une baisse du nombre de plaintes envers Free qui plombe leur tirroir caisse ?
    +1 Moi je préfère SosInternautes qui m'a bien rendu service dans le passé. Mais je crois sauf erreur que les deux associations ont de bonnes relations ensemble.

  3. nouknouk a écrit :
    J'ai jamais aimé Freeks qui au final fait le jeu de la 'tout judiciarisation'.
    Sauf que cette "tout judiciarisation" fait quand même parfois se bouger de gros groupes mollusques (je ne vise pas Free) qui ne verraient sinon pas leur client au-delà d'un abonnement mensuel que l'on continue à prélever quelle que soit la qualité de la prestation (quand déjà il y a prestation...). Tiens, mais pourquoi donc les class actions sont-elles toujours interdites en France ? ;-) NB : je n'ai jamais eu recours à Freeks...

  4. SBL a écrit :
    Sauf que cette "tout judiciarisation" fait quand même parfois se bouger de gros groupes mollusques
    Je suis d'accord: parfois il faut savoir faire valoir ses droits en allant devant le tribunal. Et, évidemment, une assoc' comme Freeks aura permis d'aider des gens qui ont été dans ce cas là. Le problème est quand une assoc' ne se positionne plus QUE dans ce type de relation avec les fournisseurs. C'est ça (et uniquement ça) que j'appelle la "tout judiciarisation". Le problème avec Freeks c'est que l'aide judiciaire constitue pour ainsi dire son unique 'fond de commerce': son unique raison d'exister et son unique moyen de subsister. Du coup elle pousse systématiquement dans le sens du passage par la case 'tribunal' et les relations conflictuelles. Or dans de nombreux cas de figure, une relation étroite avec le fournisseur 'en bonne intelligence' suffirait amplement à régler rapidement la majorité des soucis (genre écoute privilégiée des cas remontés par l'assoc' par le SAV du fournisseur). Ca existe déjà dans d'autres domaines (vente en ligne notamment), et ça a plusieurs fois prouvé son efficacité. Il suffit de relire un peu les différents communiqués passés de Freeks pour comprendre que Freeks dans son ensemble (je parle de 'ligne éditoriale') a bien plus souvent préféré le rôle du guerrier que celui du diplomate. Et c'est bien ça que je déplore.

  5. Personnellement... J'ai quand même envie de me faire (un peu) l'avocat du diable sur ce coup. Je suis d'accord avec nouknouk sur le Freeks qu'on connaît tous. Celui auquel on avait consacré une tribune, (Freenews, l'AdUF et Univers Freebox) il n'y a encore pas si longtemps : http://www.freenews.fr/spip.php?article6554 Néanmoins, il ne faut pas oublier que dans un contexte associatif, on peut aussi payer très longtemps les erreurs et attitudes des membres passés avant nous (et je peux même ajouter qu'à Freenews on est particulièrement bien placés pour en parler). Le nom reste, mais les têtes changent, et je crois que toute asso a ce droit à la "nouvelle chance". Je parle d'attitude extrémiste dans cet article, mais je ne la retrouve plus dans les actions de Freeks aujourd'hui... je ne dis pas qu'ils ont forcément changé mais leur attitude est moins agressive qu'auparavant, et il faut le reconnaître. On peut avoir un vrai dialogue avec certains membres, maintenant, ce qui était de l'ordre de l'impossible avant. S'il y avait encore un reproche à faire à l'association, ce serait sans doute cet isolement vis-à-vis des autres communautés. Pour résoudre des problèmes, on est souvent plus efficaces à plusieurs là où Freeks fait toujours bande à part. De notre côté, on ne s'entend pas forcément bien avec tous les acteurs de la communauté freenaute mais on sait faire fi de nos différences quand les circonstances l'exigent !

  6. Freenews a écrit :
    Freeks s’est toujours consacré à la résolution de litiges avec Free, quitte à adopter des positions parfois considérées comme extrémistes par d’autres membres de la communauté. Néanmoins, cette situation est peut-être en train de changer, et l’ouverture de l’association aux autres fournisseurs en est un signe.
    Un signe de quoi ?
    nouknouk a écrit :
    Bizarre en tout cas leur revirement.
    Pareil, je comprend pas bien. En quoi c'est un revirement d'élargir à tous les FAI ?

  7. Avant que FreeKs réponde à ces remarques de manière détaillée et détendue, je rappelle quelques éléments indiscutables : 1 - Les statuts de FreeKs engagent cette asso à régler les litiges à l'amiable plutôt que de recourir à la voie judiciaire ; ceci explique que de nombreux clients qui font le tour des forums finissent par lui confier leur dossier au lieu d'aller en justice. L'image 'tout judiciaire' souvent associée à FreeKs provient davantage d'une impression subjective que de la réalité. 2 - Aucune asso n'a quelque monopole que ce soit. Mais il est tout-à-fait légitime pour un client de se tourner vers celles qui font preuve des meilleures compétences : ce qui est vrai pour presque toutes en matière technique l'est particulièrement pour FreeKs en matière juridique, notamment en raison de son expérience. 3 - Comme toutes les assos, FreeKs travaille directement avec Free, notamment le SNC, et tout comme elles parvient le plus souvent à trouver des solutions équitables à des litiges jusque-là insolubles.

  8. Freeks est bien 'rodé'. Il n'y a pas 50000 variantes pour aller devant les tribunaux présenter un dossier concernant des prestations pourries ou des demandes de remboursements! Mais ils voient vraiment 'grand', ça va être lourd, multipliez le nombre de plaintes par le nombre de FAI, surtout si un se comporte brusquement comme N**s dans le passé! à suivre...

  9. Réagir sur le forum