Libra : ING estime qu’elle pourrait causer du tort à Facebook avec les banques

0

D’après le patron d’ING Ralph Hamers , le fait que Facebook lance la cryptomonnaie Libra pourrait lui causer des soucis avec ses partenaires financiers. Qui auraient tout simplement la possibilité de couper les ponts avec le réseau social.

Dans une interview accordée au Financial Time, le patron d’ING suggère que Facebook serait susceptible de se heurter aux banques.

En effet, quelques aspects restent flous dont les risques de blanchiment d’argent, qui inquiètent les régulateurs financiers. Devant cette crainte, il est envisageable que les banques refusent de travailler avec Facebook si elles ont des doutes sur d’éventuels portes ouvertes aux crimes financiers.

Facebook a réagit en précisant que son application Calibra, portefeuille numérique, ne sera pas mise en place pour le moment. Le réseau social préfère au préalable rassurer les régulateurs et attendre de disposer des autorisations nécessaires à son lancement.

Depuis le début, nous nous sommes engagés à prendre le temps de bien faire les choses 

Porte-parole de Facebook

Tous ces évènements n’ont pourtant pas empêché Facebook de lancer officiellement l’association Libra à Genève il y a 1 semaine. Elle compte 20 membres fondateurs, malgré le retrait de plusieurs de ses partenaires de départ.

Source : Presse Citron

Partager

A propos de l'auteur

0 commentaire

    Réagir sur le forum