Dossier : Test de la BoxBi

27

 

La BoxBi est un boitier qui permet d’utiliser un seul téléphone sur deux lignes (inutile en dégroupage total).

Elle est différente de l’AioBox dont nous parlions il y a quelques jours, et ne présente pas du tout les mêmes caractéristiques techniques et le même principe d’utilisation.

— Déballage du paquet —

A ma grande surprise, il s’agit en fait d’un produit américain « Combine-a-line », qui est revendu en France sous l’emblême « BoxBi ». Une étiquette en Français est apposée au dos du paquet, et indique le site BoxBi.com pour consulter le manuel en Français.

Voir le paquet de la BoxBi.

BoxBi
La BoxBi

La BoxBi est livrée sans accessoires. Elle n’a pas besoin d’alimentation pour fonctionner, car elle puise son énergie sur les lignes téléphoniques auxquelles elle est raccordée. Pour l’utiliser, il faudra au minimum acquérir un câble RJ11 pour la relier à la Freebox, et un autre câble équipé d’une fiche téléphonique pour la connecter sur la ligne France Telecom…

Câbles RJ11
Quelques câbles RJ11 et des fiches téléphoniques

Comptez environ 8 euros de frais supplémentaires pour acquérir ces câbles si vous n’en avez pas chez vous.

— Présentation —

 BoxBi et Filtre ADSL

La BoxBi est un boitier noir de petite taille (comparée ci-contre à un filtre ADSL), qui permet d’avoir un seul combiné téléphonique pour utiliser deux lignes. Tous les appels entrants font sonner le téléphone, et on peut choisir la ligne à utiliser lorsque l’on appelle.

Voir un schéma de fonctionnement.

La Boxbi présente deux boutons sur le dessus, qui permettent de choisir la ligne avec laquelle on appelle, propose deux diodes qui indiquent quelle ligne est actuellement utilisée, et dispose de deux petits trous, qui permettent de la régler à l’aide d’une épingle ou d’un cure-dents.

— Mise en place —

Il est nécessaire que la Boxbi soit à proximité du téléphone pour choisir la ligne avec laquelle on souhaite appeller.

Connexion des câbles
Connexion des câbles dans les prises de la BoxBi

Une fois que l’on a connecté ses câbles comme ceci, il faut décrocher le téléphone et utiliser une épingle ou un cure-dent pour régler la polarité, jusqu’à ce que les deux diodes s’allument en vert. (voir vidéo).

Voilà. Maintenant, il suffit d’appuyer sur le bouton de son choix pour sélectionner la ligne avec laquelle on souhaite appeller.

— Appels sortants —

Pour appeller, il faut décrocher le téléphone, appuyer sur un des boutons pour choisir la ligne à utiliser (la BoxBi se rappelle de la dernière ligne utilisée), et composer le numéro… (Vidéo).

— Appels entrants —

Quand quelqu’un appelle, mauvaise surprise !

  • Vidéo d’un appel France Telecom – tout va bien. 🙂
  • Vidéo d’un appel Freebox – manque de puissance. 🙁

    En effet, la BoxBi s’alimente directement sur la ligne en cours d’utilisation, et la Freebox ne fournit que 9mA sous 30Volts, contre 25mA sous 35Volts sur une ligne France Telecom classique. (Merci VieuxGeo ;-)). Cela se traduit au final par une sonnerie faiblarde sur la freebox, qui a été conçue pour ne connecter rien d’autre qu’un téléphone ordinaire. Au bout de deux ou trois sonneries, il ne se passe plus rien, et le téléphone ne sonne plus. Il faut donc soit courir vite, soit avoir le téléphone à portée de main…

    — Détails —

    La Boxbi, contrairement à ses concurrentes, propose une 4ème prise RJ11 à l’arrière « 2-line IN », qui est un simple renvoi de la ligne 1 (France Telecom en général). Elle sert à connecter un Fax par exemple, ou à cascader une autre BoxBi pour utiliser 3 lignes :lol :. Vous pouvez aussi y connecter un modem 56K pour utiliser la connexion de secours en cas de panne de la Freebox :twisted :.

    C'est ma main
    BoxBi dans ma main

    — Conclusion —

    Quoi d’autre à ajouter si ce n’est que cette petite boite est pratique, mais qu’elle a quelques défauts de jeunesse… Je propose toutefois un récapitulatif Avantages/inconvénients, car certains points sont à souligner !

     🙂 Avantages :

      • N’occupe pas de prise électrique.
      • Propose un renvoi de la ligne France Telecom pour mettre un Fax par exemple.
      • Aspect robuste et finition correcte.
      • Mémorise la dernière ligne utilisée.
      • 34.90 euros, frais de port inclus.

     🙁 Inconvénients :

      • Pas de choix de ligne à distance, il faut être a proximité pour appeller.
      • Consomme trop de courant sur la ligne Freebox, vieux téléphones à proscrire.
      • Fournie sans aucun accessoire, ce qui rajoute des frais.
      • Paramétrage manuel de la polarité avec une épingle.
      • Indications en anglais, le manuel Français est disponible sur le site.

  • Plus d’infos sur le site officiel.
  • Le test et les suggestions de VieuxGeo (Freenaute bricoleur :)).
  • Comparez avec l’AioBox.

    Merci à Laurent pour nous avoir fait parvenir ce modèle

    .

  • Partager

    A propos de l'auteur

    27 commentaires

    1. Twiks a écrit :
      Et dire que la NeufBox fait ça toute seule... !
      C'est justement tout l'attrait de cet article : - donner des astuces pour améliorer l'existant du Freenaute avec ses 2 combinés - montrer clairement la nécessité de l'avoir intégré dans la prochaine FBX + 1 pour les vidéos : les reportages pour la future chaîne télé vont être exhaustifs.

    2. Absolute a écrit :
      + 1 pour les vidéos : les reportages pour la future chaîne télé vont être exhaustifs.
      Merci :) Mais bon là ce sont des petites web-vidéos d'appoint, et puis avec la musique des voisins à fond ça n'a rien à voir avec la prestation TV qui va arriver... Mais l'idée est la même, tutoriser ce qu'on peut de façon animée et interactive, bien plus efficace qu'une série de photos...

    3. En résumé, une AIOBox, en moins pratique et avec les même défauts. Et en conclusion, on n'aurait plus d'emm****s avec ces jouets si la Freebox délivrait un signal aux normes FT Pourvu que la V5 intègre cette fonction, couplée à des fonctions télé et téléphone fiables et un refroidissement correct !

    4. Réagir sur le forum