Comme le dit la pub : ça passe ou ça casse !

0

Encore une montée au créneau ?

UFC QUE CHOISIR ne semble pas apprécier la nouvelle « façon de facturer » de la hot-line de Free.

L’association de défense des consommateurs le fait savoir dans une « brève ».

Dans cet article paru sur Internet, l’association met en cause notre F.A.I. pour son interprétation de la loi Chatel.
En effet, la hot-line n’est plus accessible par un numéro surtaxé mais par un appel facturé à la minute en ligne avec ses conseillers :

« En décidant de facturer à ses clients 0,34 euro chaque minute passée auprès de l’assistance téléphonique, Free pensait contourner les nouvelles dispositions de la loi Chatel, qui obligent les opérateurs à mettre à la disposition de leurs abonnés une hot-line non surtaxée. Mais il se met en contradiction avec une autre règle de base des FAI : l’obligation de résultat. »

UFC QUE CHOISIR met en avant des arguments qui pourraient être opposables. Reste à savoir, si il y a matière à s’émouvoir. Si cela est le cas, les instances concernées prendront leurs responsabilités.

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.