Bientôt l’avénement d’un réseau mobile 4G

0

Plus on est de G, moins il y a de H

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) vient de publier la synthèse de son appel public à consultation sur le déploiement de réseaux mobiles de 4ème génération (très haut débit mobile).

Le communiqué de presse :

Paris, le 15 janvier 2010

L’ARCEP a engagé depuis plusieurs mois des travaux pour le développement en France des réseaux mobiles à haut et très haut débit, conformément à la stratégie en matière de fréquences annoncée par le Premier ministre le 12 janvier 2009.

La procédure d’attribution de la quatrième licence 3G étant à présent close, et alors que la procédure d’attribution du reliquat de fréquences dans la bande 2,1 GHz va être lancée très prochainement, l’ARCEP prépare l’étape suivante, qui consistera en l’attribution des fréquences à 800 MHz et 2,6 GHz pour le déploiement des réseaux mobiles de quatrième génération.

Dans ce cadre, l’ARCEP publie aujourd’hui sur son site Internet la synthèse de la consultation publique sur l’attribution d’autorisations dans les bandes 800 MHz et 2,6 GHz pour le déploiement des réseaux mobiles à très haut débit. Cette consultation, qui a donné lieu à trente-cinq contributions, a permis de recueillir l’analyse et l’avis des acteurs intéressés sur les enjeux et les modalités pertinents d’attribution d’autorisations pour les réseaux mobiles à très haut débit dans ces bandes.

L’ARCEP publiera prochainement des premiers scénarios d’attribution de ces bandes, en s’appuyant sur les résultats de la consultation publique. Elle procédera également à des auditions des acteurs, afin d’affiner ces scénarios.

Ces travaux contribueront à l’élaboration des procédures d’attribution de ces fréquences, en vue de leur lancement au cours du deuxième semestre 2010, une fois achevée l’attribution du reliquat de fréquences dans la bande 2,1 GHz.

- La synthèse de cette consultation (75 pages tout de même).

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d'avoir la fibre optique ("nom di diou").

Les commentaires sont fermés.