ARCEP: Bilan du dégroupage de l’année 2005

0

 

L’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) a publié ce soir son traditionnel tableau de bord trimestriel de l’évolution du dégroupage, avec un résumé et une analyse des faits marquants de l’année 2005.

Cette année 2005 est, selon l’Autorité, une année de « consolidation » du parc d’abonnés existants, avec une faible extension des zones dégroupées : 54% de la population est éligibile contre 52% en 2004 (attention, il n’est pas tenu compte de l’éligibilité de la ligne abonné).

Fait constaté lors du dernier relevé en date de septembre et confirmé une nouvelle fois, le dégroupage total a connu un réel essor, avec un parc multiplié par 6 en 2005, et une croissance de +64% au quatrième trimestre 2005 (+3,5% pour le partiel).

Enfin, au 31 décembre 2005, « le parc de lignes dégroupées est estimé par l’ARCEP à 2.82 millions, dont 2 228 000 lignes en dégroupage partiel et 592 000 lignes en dégroupage total », disséminées sur les 1107 répartiteurs que France Telecom a livré au dégroupage, dont 1049 en métropole.

La France est, selon l’Autorité, le leader européen en matière de dégroupage, un peu plus de 3 ans après le début des opérations.

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.