Disney s’affranchit des 7 jours de gratuité

0

C’est désormais chose courante, la période d’essai de 7 jours qui était traditionnellement mise en place par les plateformes de streaming, ne fait plus recette.

Il y a effectivement fort à parier que la gratuité convenue au préalable par la firme, s’est révélée à l’usage et dans le temps, assez coûteuse et assez peu rentable en termes de recrutement, d’autant plus face à une concurrence âpre et la multiplication d’offres particulièrement séduisantes.

Disney + se réinvente face à la concurrence au bout de quelques mois seulement

Disney+, et c’est un fait, se renouvelle constamment depuis son lancement en novembre dernier aux Etats-Unis et bénéficie de l’expérience de ses concurrents les plus directs.

Elément majeur de cette transformation, la production de contenus originaux, grâce auxquels Disney+ a pu véritablement se valoriser, non pas sans s’engager véritablement financièrement, plusieurs millions de dollars étant investis chaque année à cette fin, suscitant un intérêt sans cesse renouvelé en termes de recrutement d’abonnés.

Le marché évolue donc et les méthodes de développement avec.


Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.