Disney + rejoindra l’offre Canal+ le 24 mars prochain

1

C’est officiel, à compter du 24 mars prochain, Canal+ sera bien le premier en France à inclure le service Disney + dans ses offres.

C’est ce qui a été annoncé durant le week-end, par mail, par Canal+ à ses abonnés.

La rumeur courait bon train depuis le mois de novembre, relayée par la Lettre A qui se faisait le relais de discussions avancées entre les deux majors de l’audiovisuel.

Une information par suite confirmée dans le courant du mois de décembre dans les colonnes des Echos, avec un entretien croisé des différents protagonistes de cet accord, Kevin Mayer pour Disney et Maxime SAADA pour Canal +.

L’offre viendra enrichir le panel proposé par Free dans le cadre de son propre partenariat avec Canal+.. mais pour quel coût ?

Une application dédiée sera bien évidemment proposée au public afin de toucher un plu large spectre d’abonnés et les opérateurs français seront bien évidemment contraints de passer par l’offre Canal+ pour pouvoir intégrer le service dans le cadre de leurs propres offres et enrichir leurs services.

Free a d’ores et déjà intégré Netflix pour un coût supplémentaire dont la majoration dans le courant de l’été 2019, alignée sur les tarifs pratiqués par la plateforme américaine, était mal passée.

Amazon prime a été quant à elle intégrée sans surcoût au début de l’hiver, mais force est de constater qu’une nouvelle hausse des abonnements, y compris incluant un service complémentaire, serait mal interprétée.

Or, le service seul est d’ores et déjà proposé aux Pays-Bas, premier pays à en bénéficier en Europe; pour un tarif de 6,99 €/mois, ce qui laisse entrevoir en France, un tarif identique, même si celui-ci demeure toujours pour l’heure, un mystère.

Un marché estimé entre 60 et 90 millions d’abonnés Disney + d’ici 4 ans.

Et Disney entend depuis le départ, de confier une partie de la mission dévolue à la conquête du marché des abonnés, à un leader français, raison pour laquelle son choix se serait porté sur Canal+, premier groupe à avoir conclu des partenariats avec Netflix, OCS, la Ligue des Champions, la Ligue 1 etc ….

Une réponse adaptée selon Disney et Canal+, en France, à la guerre que se livrent actuellement les différents acteurs du marché, dans laquelle chacun tente désespérément de tirer son épingle du jeu, le porte-feuille des abonnés n’étant pas extensible et le montant des services par foyer atteignant à vue de nez, une quote-part exponentielle que beaucoup ne son pas prêts à assumer.

Un partenaire regroupant un maximum de prestations en une seule, représente donc une valeur sûre Disney, ce que le distributeur confirmait par la voix de Kevin Mayer dans les Echos, précisant : « l’enjeu pour nous était surtout que Canal+ ne soit pas victime de cette bataille. Avec cet accord, nous consolidons à la fois notre métier d’éditeur et de distributeur, ce dernier nous permettant de rassembler sous un même abonnement toute la richesse des contenus de Canal+ ainsi que les meilleurs contenus et services issus de partenaires comme Disney ».

Il ne reste donc plus qu’à attendre le 28 mars prochain pour savoir à quoi cette offre ressemble concrètement.

Partager

A propos de l'auteur