Tableau de bord du dégroupage

27

 

L’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) a rendu vendredi ses chiffres concernant le dégroupage.

Au 31 mars 2006, il y avait 3,15 millions d’abonnés dégroupés, soit une progression d’environ 400 000 abonnés supplémentaires par rapport au 31 décembre 2005.

Concernant le dégroupage total, il y a quasiment un million d’abonné en dégroupage total (950 000 selon l’ARCEP), l’ARCEP estime qu’il y a eu, au 1er trimestre 2006, approximativement autant de recrutement de nouveaux abonnés en dégroupage partiel que de demandes de migrations d’accès du dégroupage partiel vers le dégroupage total.

Il y a, à ce jour, 1155 NRAs dégroupés (dont 1103 NRAs en France métropolitaine) soit une progression de 48 NRAs dégroupés, dont la moitié concernent de NRA-HD et l’autre de projet d’initiative public.

Partager

A propos de l'auteur

27 commentaires

  1. Oulà, j'ai bien peur qu'ils aient compté plusieurs fois les mêmes NRA, je pense qu'il y en a environ 1 000 mais pas plus de 1 100... Remarquez si c'est l'ARCEP qui le dit ;) Et puis ça ne change rien au fait que le mien n'est pas dedans :( A ce propos une petite news sur les outdoor ? :D

  2. FreeNews a écrit :
    Il y a, à ce jour, 1155 NRAs dégroupés (dont 1103 NRAs en France métropolitaine) soit une progression de 48 NRAs dégroupés, dont la moitié concernent de NRA-HD et l'autre de projet d'initiative public.
    Combien de NRA en France métropolitaine? Un % chiffré de ce qui est dégroupé permettrait de se rendre compte de la progression. Le site de degroupnews affiche "80%" mais cette valeur fluctue avec parfois des retours en arriere. D'autre part vu les annonces erronées concernant la disponibilité du flux TV sur certains NRA (VLL06 et TOU31 chez Free, et sans doute d'autres pour les autres FAI) je m'interroge sur la fiabilité de ce qu'ils affichent...

  3. Tony a écrit :
    Un peu plus de 12000, le total.
    De 700 à 12000 y a une sacrée marge de progression! Je comprends mieux pourquoi on s'abstient de parler en % ;) Faudrait mettre en parallèle l'évolution du % d'abonnés tél. qui peuvent accéder à l'ADSL, ça serait plus interessant à suivre.

  4. Il suffit de bien lire ce qui est écrit : "Au 31 mars 2006, France Télécom avait livré aux opérateurs alternatifs 1155 sites dégroupés". Ca veut dire que les salles de dégroupages sont prêtes. Après il faut peut-être laisser le temps aux opérateurs d'installer leurs équipements, de finir le raccordement de la fibre (éventuellement), de faire les tests, etc... Et même : "La " livraison " d'un site signifie la réception par un opérateur d'un emplacement mis à disposition par France Telecom dans un répartiteur et non le début de la commercialisation de lignes dégroupées par cet opérateur. En effet, l'opérateur alternatif a besoin d'un certain délai, après la livraison d'un emplacement par France Telecom, pour y installer ses propres équipements (DSLAMs notamment) et procéder aux câblages nécessaires au dégroupage. L'information d'ouverture commerciale d'un site proprement dit est du ressort des opérateurs"

  5. Réagir sur le forum