Quels sont les dix plus gros NRA non-dégroupés de Free ?

0

Si vous êtes dedans, c’est vraiment pas de bol

Si l’extension du dégroupage est un fait indéniable et appréciable pour l’ensemble des abonnés, il arrive que certains gros, voire très gros NRA, soient oubliés en cours de route. Le dégroupage étant une opération particulièrement rentable pour le fournisseur d’accès, rares sont les gros NRA à y échapper. Trop isolés ou inaccessibles, ces centraux deviennent de véritables exceptions…

C’est le site Ariase qui publie ce top 10 du non-dégroupage pour chaque opérateur. Chez Free, le plus gros d’entre eux totalise pas moins de 23 000 lignes (le record revenant à Completel sur TOK69 : 33 000 lignes !).

- 01 : GAZ43 (Le Puy-en-Velay) – 23000 lignes

- 02 : MAU59 (Maubeuge) – 22000 lignes

- 03 : ASL2A (Ajaccio) – 21000 lignes

- 04 : THO74 (Thonon-les-Bains) – 20000 lignes

- 05 : BAS2B (Bastia) – 17000 lignes

- 06 : CAH46 (Cahors) – 16000 lignes

- 07 : STD52 (Saint-Dizier) – 16000 lignes

- 08 : SOG02 (Soissons) – 15000 lignes

- 09 : SBA17 (Saintes) – 15000 lignes

- 10 : FOU35 (Fougères) – 15000 lignes

Il est à noter que la plupart de ces NRA sont dégroupés par le principal concurrent de Free, SFR. Il est donc parfaitement envisageable que Free y installe ses propres équipements un jour ou l’autre. En revanche, le cas des NRA corses est plus particulier : selon les dires de Xavier Niel lui-même, Free y travaille mais l’Ile de Beauté reste particulièrement difficile à dégrouper…

Source : Ariase

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.