Quel avenir pour les Freenautes NRA HD non dégroupés?

0

A l'origine, la paire de cuivre (liaison physique entre le client et le central France Télécom aussi appelé NRA) n'a pas été prévue pour transiter Internet.

La ligne de plusieurs kilomètres pour le traditionnel téléphone était largement suffisante (Même si parfois cela pouvait engendrer quelques parasites bien négligeables).

Avec l’ADSL, le problème est différent : La qualité de la connexion et la qualité de la ligne sont intimement liées.

Plusieurs facteurs entrent en jeu dont : Le nombre de points intermédiaires (armoire de rue, sous répartiteurs … ), Les sections de câbles utilisés, types de réseaux aériens ou souterrains et la longueur totale de la ligne.

Les lignes de grandes longueurs (pour généraliser) se retrouvaient donc avec un ADSL de qualité médiocre, voire très insuffisante.
L’opérateur historique, via un programme spécifique, a décidé de recréer des « mini centraux » intermédiaires (NRA HD), ce qui a eu pour effet de réduire de façon substantielle la longueur de certaines lignes.

Un accord a donc été passé entre France Télécom et les opérateurs Internet mi 2005 afin de définir les modalités de basculement. 

 Chiffres de Francois04 : 64 NRA HD actifs (61 en production) dégroupés par Free.Certains ne sont pas HD mais crèés à partir d'un NRA existant (sans lui être raccordé ).

Malheureusement ces NRA HD ne sont pas encore dégroupés au moment du basculement puisqu'ils sont tout juste créés. De plus le peu de place dans ces NRA n'offre que difficilement la possibilité aux opérateurs d'installer leur matériel pour le dégroupage (en l'occurence les dslam).

Ceux qui n’arrivaient pas à avoir une bonne synchro ADSL on pu voir la qualité progresser. Cependant en parcourant les forums de Freenews ou l’ADUF , il est facile de trouver des personnes qui ont été basculées d’un NRA (dégroupé à l’époque et donc qui bénéficiaient donc du triple-play) sans se plaindre puisque tout fonctionnait correctement (malgré la longueur de la ligne, l’affaiblissement devait rester acceptable pour la Freebox ).

 
Aujourdhui : 

Free console

(Situation précédente : 3700m – 41db (TSS37), 4Mb en down et TV OK, dégroupage partiel)

Cette situation est souvent mal vécue par ces Freenautes. Les NRA-HD ne sont pas toujours dégroupés (rarement) ce qui fait qu'ils se sentent floués sachant qu’ils n’ont pas eu leur mot à dire.
Pas de prévision de date, pas de vision de l’avenir : Rester fidèle à Free ? Gouter à la concurrence pour peu qu’elle a décidé de dégrouper ? Dur dilemme…
Certains cas extrêmes montrent même des personnes qui ont choisi entre deux logements afin de profiter du triple play, et peu de temps après, basculement en « non dégroupé » ! (Depuis l’autre logement est dégroupé…)

Quel avenir pour ces clients, même si Free affirme vouloir continuer le dégroupage ? Nouvelles possibilités via le futur Wimax ? Attente du déploiement d'un réseau fibre en DSP ? Seul l'avenir nous le dira.

 

 

 Merci aux Freenautes pour leur contribution

 

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d'Administration de l'association. Je bosse dans un service d'expertise technique d'Enedis à Tours. Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses ! Freenaute de la première heure, j'ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l'ADSL. Un vrai Freenaute historique...

Les commentaires sont fermés.