Novembre 2007 : Point sur le dégroupage

0

Un lundi 3, donc un premier lundi du mois. Le jour de la chronique du premier lundi du mois. Youpi. À fin novembre 2007 l'avancement du dégroupage.

Comme suggéré le mois dernier, le département des Ardennes a rejoint le clan des départements au moins partiellement dégroupés…

Soit un total de quatre vingt départements au moins partiellement dégroupés, donc, et vingt et unes régions au moins partiellement dégroupées (ne manque que la Corse).

Douze d'entres elles ont tous leurs départements au moins partiellement dégroupés (l'Alsace, la Basse-Normandie, la Bourgogne, la Bretagne, la Champagne-Ardenne, la Haute-Normandie, l'Île-de-France, le Nord-Pas-de-Calais, les Pays de la Loire, la Picardie, le Poitou-Charentes et Rhône-Alpes).

Pour donner des chiffres plus « bruts », en ce mois de novembre 96 nouveaux DSLAM sont entrés en production et 46 nouveaux répartiteurs ou sous-répartiteurs ont vu leurs premières connexions dégroupées effectives. Soit un total de 3 184 DSLAM en production, localisés dans 1365 répartiteurs ou sous-répartiteurs.

Le rythme de croissance toujours élevé du dégroupage observé depuis plus d'un an maintenant s'est poursuivi en ce mois de novembre, tant en terme de densité qu'en terme d'accroissement de la couverture.

DSLAMPour ce qui est de la qualité de service, maintenant, et pour continuer le nouveau chapitre initié en cette chronique le mois dernier : En novembre 2004 le taux de joignabilité mesuré était de 99,88% (i.e., une injoignabilité d'un peu moins de 2 minutes par jour en moyenne, mais bien sûr pas répartie de manière homogène).

En novembre 2005 cette joignabilité était de 99,92% (i.e., une minute par jour d'indisponibilité en moyenne, mais là encore pas répartie de manière homogène non plus, bien sûr).

En novembre 2006, c'était 99,94 % (i.e., 52 secondes d'indisponibilité quotidienne en moyenne). Et en novembre 2007, le taux de joignabilité mesuré a été de 99,95% (soit 43 secondes d'indisponibilité en moyenne, mais toujours bien sûr pas répartie de manière homogène).

C'est par là pour voir les choses en temps réel et plus encore : http://www.frimousse.org.

Voilà, c'est fini pour cette fois. Si vous avez des commentaires ou des suggestions, n'hésitez pas à nous en faire part. Les données utilisées pour élaborer cette rubrique proviennent de francois04.free.fr, de frimousse.org.

La carte des départements présente la capacité maximale de connexion ramenée à la population, par département. Il convient à chacun d'apprécier ce taux en fonction des critères recherchés (nombre des ménages, taux d'équipement, etc.), ce type d'analyse sortant du cadre de ce décompte de l'avancée du dégroupage. Le taux de joignabilité est déterminé en testant la joignabilité de chaque DSLAM en production toutes les 15 minutes sur la période considérée, ici le mois de novembre.


Carte de dégroupage

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.